Un couple et un troisième comparse se sont retrouvés vendredi devant le tribunal de grande instance de Béthune, où ils étaient jugés en comparution immédiate. La semaine dernière, ils s’étaient tristement distingués pour des agressions et diverses dégradations commises dans les rues de Lillers.

Leur périple commence au petit matin du dimanche 26 juillet. Suite à un différend, trois Lillérois – un homme de 31 ans, son amie de 27 ans et un autre homme de 28 ans – se rendent chez le frère et la soeur de l’un d’eux. Ils en veulent au premier. Au pied de l’habitation, ils commencent par lancer une bouteille enflammée en direction d’une fenêtre. Elle n’atteint heureusement pas sa cible. Lorsque le frère ouvre finalement la porte, il se prend un coup de gaz lacrymogène dans la figure, ainsi que sa soeur. Les agresseurs prennent la fuite, non sans avoir brisé quatre fenêtres.

Ils auraient pu se faire oublier. Mais deux jours plus tard, le trio se retrouve tard dans la nuit dans un restaurant. Et de nouveau, les trois hôtes se montrent peu discrets. Après avoir provoqué un esclandre, ils se retrouvent à la porte. Qu’ils finissent par fracturer. Même « punition » pour le gérant : il en est quitte pour un coup de gaz lacrymo. Ses agresseurs prennent la poudre d’escampette, en emportant un trousseau de clés.

Huit mois pourle « meneur »

Peu après, un commerçant les surprend en plein vol à l’étalage. Lui aussi se fait « gazer ». L’un des trois le menace même à distance avec un couteau. La victime prévient les forces de l’ordre. Qui ne tarderont pas à identifier les auteurs présumés. Le lendemain, ils seront tous les trois interpellés.

Le trio a été jugé en comparution immédiate vendredi, devant le tribunal de grande instance de Béthune. L’homme de 31 ans, considéré comme le « meneur », a été condamné à huit mois d’emprisonnement, dont quatre avec sursis. Il a été incarcéré dans la foulée à la maison d’arrêt voisine. Son amie a écopé de quatre mois de prison avec sursis et le dernier, de trois mois avec sursis. •


La Voix du Nord

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.