Italie: procès en appel de l'Américaine Amanda Knox pour avoir tué sa colocataire en 2007

PEROUSE — Le procès en appel de la jeune Américaine Amanda Knox pour le meurtre sanglant de sa colocataire, l’étudiante britannique Meredith, en 2007 à Pérouse, s’est ouvert mercredi en Italie.

Cheveux plus courts qu’à l’habitude, yeux baissés, Amanda Knox, 23 ans, visiblement nerveuse, a tenu les bras crispés sur son pull bleu clair à capuche pendant l’audience consacrée à la constitution des parties civiles qui n’a duré que quelques minutes.

Condamnée à 26 ans de prison en première instance, cette Américaine originaire de Seattle s’est longuement entretenue avec ses avocats en hochant la tête.

« Elle va pouvoir rentrer à la maison, nous avons vraiment de très bons éléments » pour prouver son innocence, a indiqué à l’AFP son beau-père Chris Mellas. M. Mellas, qui s’est installé depuis septembre dans la ville médiévale de Pérouse pour aider Amanda à préparer son procès en appel, a qualifié ces semaines d’attente de « difficiles ».

La première audience a fixé le calendrier des prochaines sessions du procès en appel aux 11 et 18 décembre ainsi qu’au 15 janvier et le verdict n’est pas attendu avant l’année prochaine.

Le 4 décembre 2009, Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito, 26 ans, avaient été condamnés respectivement à 26 et 25 ans de réclusion pour avoir soumis à des violences sexuelles et tué à coups de couteau Meredith Kercher, 22 ans, dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007 à Pérouse, dont l’université accueille une forte proportion d’étudiants étrangers.

L’accusation a déjà fait savoir qu’elle réclamerait une peine encore plus lourde pour Knox, décrite comme l’organisatrice d’une nuit de drogue et sexe ayant mal tourné. Sollecito, cheveux mi-longs, polo couleur crème sous une veste rouge, a souri à l’adresse des photographes et caméramen en entrant dans la salle de tribunal. Il a aussi fait appel de sa condamnation.

Un troisième comparse, l’Ivoirien Rudy Guede, arrêté en Allemagne peu après le meurtre, a été condamné en appel en décembre 2009 à 16 ans de prison dans un procès séparé pour avoir abusé de Meredith, mais pas pour l’homicide.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés

Première judiciaire : un verdict de cour d'assises est motivé

Il s »agit de la première application de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l »homme qui demande aux jurys de répondre à des questions précises fondant leur décision.

La salle des assises du palais de justice de Saint-Omer. AFP La salle des assises du palais de justice de Saint-Omer. AFP

La cour d »assises du Pas-de-Calais a appliqué mercredi 24 novembre pour la première fois en France la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l »homme (CEDH) qui demande aux jurys de répondre à des questions précises fondant leur décision.
Ne se contentant pas de se prononcer sur la culpabilité ou l »innocence, les jurés de la cour de Saint-Omer ont acquitté une femme, poursuivie après la mort de la nouvelle épouse de son ex-mari, après avoir répondu à une série de 16 questions, a constaté une journaliste de l »AFP.
Celles-ci portaient sur certains éléments de preuves ou de l »enquête, motivant leur décision d »acquittement.

Sur le même sujet

« Il s »agit d »un verdict historique. C »est une révolution dans la façon dont sont rendus les verdicts en France. Pour la première fois, on sait ce qui a amené les juges à prendre leur décision », a estimé Me Eric Dupont-Moretti, avocat de la défense dans cette affaire.
« Il s »agit d »une avancée notable dans la motivation des arrêts de cours d »assises. Cela permet de comprendre le raisonnement qui a été suivi par les jurés », s »est réjouie également Me Caroline Matrat, avocate des parties civiles.

Une « critique objective« 

En France, l »article 353 du code de procédure pénale permettait aux juges et aux jurés d »assises de ne fonder leur décision que sur leur « intime conviction« .
Mais le 16 novembre, la CEDH avait condamné la Belgique – qui comme la France ne motive pas ses verdicts -, jugeant que leur énoncé ne suffisait pas à comprendre les motifs de la condamnation.

Le président de la cour d »assises de Saint-Omer était le premier en France à décider d »appliquer cette jurisprudence. Il a lui-même composé chacune des questions posées au jury, en fonction des points soulevés pendant l »audience, en concertation avec parties civiles, parquet et défense.
« Cela ouvre la porte à une critique objective des décisions rendues en première instance et donne aux avocats de la défense des éléments pour faire appel. Cela permet aussi de rendre plus transparentes les décisions de justice », a estimé Me Dupont-Moretti.
Il a estimé que cette décision devait « maintenant s »appliquer dans toutes les cours d »assises », en définissant un cadre juridique « soit par la loi, soit par la jurisprudence ».

(Nouvelobs.com)

ASIE JUDICIAIRE

Les procès criminels les plus attendus

    Promenades en correctionnelle

    EXCLUSIF: REVUE JUDICIAIRE DE LA SEMAINE

    Par Johanna Amselem

    Devant les Assises de la France entière, les rebondissements s’enchaînent aussi.

    Avocate sur le banc. Dans l’affaire du meurtre de la place des Potiers, l’avocate de René Accart, accusé d’avoir poignardé son ex-compagne en février 2009, ne pourra pas assurer la défense de son client. Son médecin lui a interdit les longs trajets, l’avocate en est à son huitième mois de grossesse. Une chose est certaine, le procès aura bien lieu.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Octogénaire maltraitée. Les Assises de la Sarthe ont condamné un jeune homme de 19 ans à 5 ans de prison dont 30 mois avec sursis. II a été reconnu coupable de vol avec violences ayant entrainé la mort sur une octogénaire.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Père tueur. La cour d’assises des Pyrénés-Orientales a condamné en appel, à douze ans de réclusion criminelle, un père « pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Son bébé avait été étouffé dans une chambre d’hôtel de l’Hérault. Ce n’est pas le seul condamné, la mère a écopé de quatre ans de prison dont deux avec sursis et mise à l’épreuve. Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Nounou violente. L’avocat de l’assistante maternelle condamnée à cinq ans de prison dont trois avec sursis a annoncé son intention de faire appel. Accusée d’avoir secoué le bébé de cinq mois dont elle avait la garde, l’assistante maternelle a reçu l’interdiction définitive d’exercer une activité proche des enfants. L’avocat général avait requit trois à quatre ans de prison alors que la défense demandait l’acquittement au bénéfice du doute.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Impassible. Sans la moindre réaction, Claude Serlan a pris connaissance du verdict des Assises de Fort-de-France. Accusé d’avoir tué un fils de sa compagne, il a été condamné à une peine de 23 ans de réclusion criminelle assortie d’une période de sûreté des 2/3 de la peine. L’enfant, Jonathan 19 ans, a été brulé vif en février 2008. Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Saga Mamodtaky. L’auteur présumé de la tuerie de Fenoarivo répond actuellement de ses actes devant la justice française. Ses proches ont témoigné, ses sœurs s’expliquent.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Il est temps de quitter les Assises pour se pencher sur certaines nouveautés

    Les 160 signes de la justice. Une fois par mois le tribunal de grande instance de Douai s’occupe des procédures de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Assisté d’un avocat, le coupable vient négocier sa peine. Pour l’instant rien de nouveau mais, depuis janvier 2010, les prévenus sont alertés de leur comparution et de la présence obligatoire de l’avocat par un SMS. Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Scène de film. Non payé depuis quatre ans, un expert psychiatre a refusé de répondre aux questions de la cour en signe de protestation. Il semblerait que les retards de paiement des auxiliaires de justice soient assez récurrents. Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Du côté des tribunaux, les choses bougent aussi.

    Mutation forcée. L’Union syndicale des magistrats a vivement réagit suite à la mutation forcé du vice-président du tribunal d’Orléans. Il est maintenant président du tribunal des affaires de sécurité sociale. L’USM dénonce de nombreux exemples semblables à cette situation, dans cette affaire un courrier a été envoyé à Michèle Alliot-Marie.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Chaises musicales. A Carcassonne, quatre nouveaux magistrats dont un juge de proximité ont été installés. Mais, le juge d’instruction reste absent et en attendant une nomination à temps plein, Pierre Vilar remplit se rôle. Il faut souligner que depuis des années, l’effectif du siège reste le même.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Un nouveau proc’. Changement de cap pour Mme Catherine Denis, elle vient de prendre le poste de procureur de la République de Caen. C’est à elle qu’incombe la responsabilité de l’action publique sur une partie du département du Calvados.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Nomination. Nommé Conseiller à la Cour de Cassation afin d’exercer les fonctions de Premier Président de la Cour d’appel de Metz, Henri-Charles Egret a été installé lors d’une audience solennelle le 10 septembre dernier.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Autres domaines, autres affaires

    Vogica sur la touche. L’enseigne Vogica, spécialisée dans la vente de cuisines et salles de bain sur mesure, a été placée en liquidation judiciaire faute de repreneur. Cette décision met dans une situation difficile une décision un millier de salariés.

    Molex en difficultés. Ce n’est pas la seule entreprise en difficulté puisque le tribunal de commerce de Paris a prononcé la liquidation judiciaire de Molex Automotive SARL, filiale française du groupe américain Molex.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Apple Vs Nokia. L’international Trade Commission a rendu un premier avis dans l’affaire qui oppose Apple à Nokia. L’ITC a considéré que les brevets présentés par Steve Jobs sont irrecevables ou étrangers aux technologies de Nokia. Mais l’affaire continue… Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Plus divertissant, la culture aussi s’intéresse aussi à la machine judiciaire.

    Livre pour ados. Leader mondial du polar justice destiné aux ados, John Grisham sort son nouveau livre. Pour ce roman il nous raconte l’histoire d’un adolescent qui rêve de devenir avocat. Il suffit d’un procès qui se tient dans sa ville pour le jeune homme mène son enquête et découvre la vérité.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Direction maintenant les tribunaux correctionnels où les procès se succèdent.

    19 ans et 19 cambriolages. En un an cet adolescent s’est rendu coupable de 19 actes de cambriolage. Le jeune homme a reconnu les faits à la barre, il était accompagné de deux compères lors des cambriolages. Il a écopé d’un an d’emprisonnement avec SME de trois ans et obligation de travailler et d’indemniser les victimes.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Quand le CHU tue. Le Centre Hospitalier Universitaire était jugé en tant que personne morale pour non assistance à personne à péril. En juillet 1999, une patiente de 38 ans avait succombé à une infection nosocomiale contractée dans ce CHU. Le procès a été renvoyé au 5 janvier 2011 en raison d’une difficulté juridique majeure mise en évidence à l’ouverture des débats.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Les passeurs devant la justice. Treize personnes, soupçonnés d’avoir organisé une filière d’immigration clandestine, comparaissent devant le tribunal correctionnel de Nancy. Cette filière de grande ampleur serait tenue entre l’Irak et l’Europe du Nord entre 2007 et 2009. Ils encourent dix ans d’emprisonnement. Le procès se poursuit.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Convoi sous haute protection. On en a beaucoup parlé, le train de déchets nucléaires était encore bloqué mercredi 10 novembre par des militants déterminés. Sept militants du Groupe d’Actions Non-Violentes Antinucléaires ont été maintenus 24h en garde à vue et font l’objet d’un contrôle judiciaire. Le 8 décembre, ils seront jugés au Tribunal de Grande Instance de Caen.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Etudiant casseur. Il a été condamné par le tribunal de Lyon à huit mois de prison ferme pour avoir participé aux violences lors des manifestations lycéennes du mois d’octobre.  Le jeune homme de 22 ans a été condamné à deux ans de privation de ses droits civiques, civiles et de famille et à 3.500 euros de dommages et intérêts.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Des procès continuent encore à occuper la scène médiatique.

    Affaire Stern, la saga continue. Condamnée à huit ans de prison, Céline Brossard a été libérée mercredi 10 novembre. La quadragénaire avait été reconnue coupable en février 2005 du meurtre de son amant, le banquier Edouard Stern. Son comportement irréprochable lors de sa détention a permis cette libération. Elle est interdite de séjour en Suisse pendant dix ans.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    « Gang des barbares ». La ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie va être entendue comme témoin dans le cadre du procès en appel du gang des barbares, à Créteil. L’audition devrait se tenir entre le 29 novembre et le 7 décembre prochain.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Sur la toile les procès s’enchainent aussi.

    Victoire pour You Tube. La plate-forme vidéo a remporté son procès pour contrefaçon contre la chaine TV Telecinco. Au mois de juin, YouTube avait gagné un autre procès, celui ci contre Viacom aux Etats-Unis.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Facebook cherche son père. Un inconnu revendique la paternité de Facebook et en réclame 84% des parts de marché. L’affaire est devant la justice mais pour les dirigeants de Facebook il s’agit surtout d’une escroquerie orchestrée par un repris de justice. Le réseau social est décidément au centre de toutes les intentions puisque un film, The Social Network, en a fait sa trame fond.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Un procès pour 24 chansons. 222.000 dollars pour avoir téléchargé vingt-quatre morceaux de musique. Une peine très lourde pour cette femme qui avait choisi de plaider non-coupable.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Clap de fin pour LimeWire. La justice américaine a ordonné au logiciel Peer 2 Peer, LimeWire, de mettre fin à ses activités. Ce rebondissement intervient dans le cadre du procès qui l’oppose à la Recording Industry Association of America (RIAA) et qui dure maintenant depuis quatre ans.

    Zoom sur Street View. Le service de navigation virtuel de Google  est au centre de nombreuses affaires. La justice italienne vient d’ouvrir une enquête mais finalement Google ne fera pas l’objet de poursuites judicaire de la part du Royaume-Uni.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    D’autres affaires actuellement jugées

    Tracas pour Zoé. Fin du suspense dans quelques jours, Renault sera fixé sur le nom de sa prochaine voiture électrique. Le tribunal décidera si l’entreprise peut utiliser le prénom « Zoé » où si cela représente un préjudice pour les femmes qui portent ce prénom.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    « Transparence ». Les syndics vont être contraints à plus de transparence dans les comptes de copropriété, et notamment à informer les copropriétaires du montant des intérêts qu’ils touchent sur les fonds déposés, selon le projet de loi en cours d’élaboration au ministère de la Justice.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Jeune et délinquant. Le secrétaire d’Etat à la justice, Jean-Marie Bockel propose quinze mesures pour prévenir la délinquance des plus jeunes. Au programme, créer un statut du beau-parent, dépister l’enfant jeune, mettre en place des programmes contre la violence et surtout mettre l’accent sur la responsabilité des parents.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Le jean du litige. Elle aurait fait un ourlet trop court, elle se retrouve devant la justice.

    Des commerçants ont formé un collectif pour soutenir celui qui s’est senti lésé pour son jean. Le fameux jean a été examiné par un huissier qui n’a rien trouvé à redire. L’avocat, lui, se demande si la facture du jean qu’on lui a présentée est bien celle du jean incriminé pour l’ourlet ? C’est maintenant le juge du tribunal d’instance d’Alès qui devra statuer. Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    En sport aussi, la justice est omniprésente.

    Domenech sur la touche. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a saisi les prud’hommes pour contester son licenciement pour faute grave. Il réclame près de trois millions d’euros à titre d’indemnités.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Ronaldo vainqueur. Cristiano Ronaldo a remporté son procès qui l’opposait au Daily Telegraph. Le journal anglais l’accusait d’avoir dansé et bu de l’alcool dans un night club américain alors qu’il était blessé. Lors de l’audition, le journal a admis que ces accusations étaient fausses.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Sur le front administratif

    Les supporters seront au stade. Saisi en référé, le tribunal administratif de Marseille a suspendu la décision de la ligue nationale de football qui interdisait aux supporters de l’OM l’accès au Parc des Princes. Le match PSG-OM a lieu le 7 novembre prochain et les supporters viendront au Parc.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Opposition. Des élus d’opposition ont déposé un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal administratif de Melun. Le projet de réaménagement à proximité de la station de RER A de Nogent sur Marne a été voté il y a trois semaines en Conseil municipal. Les raison de cette attaque : une désinformation des habitants.

    Info sélectionnée ICI par INTIME CONVICTION

    Johanna Amselem

    Rédactrice en Chef de INTIME CONVICTION

    La Société dans le prétoire

    Front administratif, novembre 2010

    DISTRIBUTION DE PEINES, Novembre 2010

    SPECIAL BEBES