LaDepeche.fr

Un homme a été présenté hier en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Auch pour avoir outragé deux motards des compagnies républicaines de sécurité jeudi à Cazaubon (en récidive), avoir tenté de renverser l’un d’eux avec sa voiture et avoir résisté à son interpellation. Des faits qu’il a nié hier devant les magistrats, avançant des explications qui ont amené ceux-ci à s’interroger sur son état mental et l’opportunité de juger cet homme sans avoir eu d’expertise psychiatrique. Le tribunal a donc ordonné cette expertise confiée à un psychiatre agenais et renvoyé l’affaire à l’audience du 17 septembre. Il a décidé de placer le prévenu en détention et de décerner un mandat de dépôt, eu égard à son casier judiciaire.

2 réponses
  1. Larsen
    Larsen dit :

    Merci pour cet article. On aurait toutefois aimé avoir plus de détails sur les explications du prévenu qui ont amené les magistrat à ordonner une expertise psychiatrique.

    Répondre
  2. caliméro
    caliméro dit :

    C’est quoi ces conneries !!!!!!!!!!
    C’est la presse qui devient le pigeon de toutes ces magouilles !!!
    Bientôt on va nous obliger à un test de dépistage mental pour renflouer les caiises des hôpitaux psy !!! Une honte à la française….1er consommateur de médocs psy, via les « dépistages systématiques de -maladie mentale- dans toutes les sphères de la société!!!!!!!!!!

    http://programmes.france3.fr/a-la-carte/index-fr.php?page=integrales&emission=923

    http://www.newzy.fr/trends/idees/on-invente-des-maladies-pour-vendre-des-medicaments.html

    http://www.droitshumains.ca/FLVplayer/dvd_abus.htm

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.