Le procès de Claude Florentin-Fort, 63 ans, accusé de violences ayant entraîné la mort de sa compagne en 1998 à Versailles et déjà condamné en 2004 pour tentative de meurtre sur une autre femme, s’est ouvert lundi devant la cour d’assises des Yvelines.

Françoise Roustant-Fournage, 57 ans, est décédée le 12 décembre 1998 à son domicile de Versailles, sa tête ayant heurté la cuvette des toilettes.

Les circonstances du décès n’avaient éveillé des soupçons qu’après 2001, quand M. Florentin-Fort a donné plusieurs coups de couteau à sa compagne de l’époque. Il a été condamné pour ces faits en 2004 à quinze ans de réclusion criminelle pour tentative de meurtre par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis.

Une enquête sur la mort de Françoise Roustant-Fournage a été ouverte en 2002.

M. Florentin-Fort, qui entretenait en 1998 une liaison avec une autre femme, a alors reconnu avoir eu une dispute avec Françoise au sujet de la vente  d’une voiture.

M. Florentin-Fort a également dit aux enquêteurs avoir augmenté les doses de  Lexomil de sa compagne afin « qu’elle tombe et meurt pour recouvrer sa liberté » et rejoindre sa nouvelle maîtresse, avant de se rétracter et de nier toute administration excessive de ce médicament. Ceci n’a pas été retenu contre lui par l’accusation.

Le verdict est attendu mercredi.

Auteur : Brice Dugénie

RTL info

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.