Robert Lund jugé en appel aux assises de Toulouse

Pierre-Jean Pyrda

Le Britannique est rejugé à partir d »aujourd »hui à Toulouse pour le meurtre de son épouse Evelyn.

Disparue depuis le 29 décembre 1999, Evelyn Lund sera retrouvée morte 22 mois plus tard, dans sa voiture, au fond du lac de la Bancalié. Photo DDM,archives Thierry Antoine

Disparue depuis le 29 décembre 1999, Evelyn Lund sera retrouvée morte 22 mois plus tard, dans sa voiture, au fond du lac de la Bancalié. Photo DDM,archives Thierry Antoine
DDM

L »affaire Lund revient sur le devant de la scène cette semaine. Pour décrire ce dossier, l »un des plus complexes et des plus passionnants de l »histoire judiciaire tarnaise, les avocats ne manquent pas d »inspiration. « C »est digne d »un roman d »Agatha Christie. Il n »y manque aucun détail », reconnaît Me Hervé Rénier, l »avocat des parties civiles. Son collègue de la défense, Me Legros-Gimbert, récemment saisi, s »est plongé avec appétit dans ce « très très lourd dossier, que je compte en poids : il y a 12, 13, peut-être 15 kg de papiers ». Au greffe des assises de Toulouse, cour devant laquelle Robert Lund est rejugé pour meurtre à partir de ce matin (les débats doivent durer 5 jours, avec un verdict attendu vendredi), « on compare ce dossier au procès Viguier, à la différence qu »ici, on a retrouvé le corps ».

LES LUNETTES D »Évelyn

Le corps d »Evelyn Lund a été retrouvé le 15 octobre 2001, dans son 4×4 Toyota, au fond du lac de la Bancalié. Une randonneuse à cheval avait aperçu le toit du véhicule, reposant par 20 mètres de fond, mais que la sécheresse de cet automne avait rendu visible.

Un élément clé pour l »accusation car depuis la soirée du 29 décembre 1999, Evelyn Lund, 52 ans, une Britannique demeurant à Rayssac, était portée disparue.

Les dernières personnes à l »avoir vu vivante ? Un couple d »amis de Lombers chez qui elle avait passé l »après-midi. Elle devait ensuite regagner son domicile de « La Veaute » pour nourrir ses animaux. Son mari, Robert, jure qu »elle n »est jamais rentrée à la maison. Mais il avait attendu trois jours pour signaler sa disparition, le jour de l »An 2000. Et, dans le dossier d »accusation, il y a cette accumulation de détails qui accusent Robert Lund. Dont cette paire de lunettes qu »Evelyn portait pour conduire, car elle était myope. Ses amis de Lombers ont toujours dit qu »elle les avait sur australia online casino elle ce 29 décembre 1999. Or, si Evelyn avait eu un accident de la route en rentrant à Rayssac, pourquoi a-t-on retrouvé ces lunettes dans la maison du couple ?

Pour Me Rénier, qui ne s »attend pas à un revirement de Robert Lund qu »il qualifie de « très cynique », « il va falloir redémontrer que la seule thèse possible est le meurtre et que le seul meurtrier possible, c »est lui ».

La Cour, présidée par Michel Huyette, pourrait décider, comme lors du premier procès en octobre 2007 à Albi, de transporter les jurés sur les lieux du mystère, histoire de tenter, 10 ans après, de faire enfin remonter la vérité à la surface.


Robert Lund espère l »acquittement

Ce n »est pas le moindre des paradoxes dans cette affaire : incarcéré depuis le 15 novembre 2004 suite à sa mise en examen pour meurtre, Robert Lund pourrait déjà bénéficier d »une libération conditionnelle… s »il n »avait pas fait appel du jugement prononcé par la Cour d »assises du Tarn, le 19 octobre 2007. Condamné à 12 ans de réclusion, le résident britannique avait été déclaré coupable, mais de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». « Je l »ai vu samedi dernier à la prison de Seysses, confie son avocat toulousain. Il m »a tenu un discours clair, cohérent. Avec les remises de peine, il est conditionnable. C »est un risque qu »il prend car il encourt jusqu »à 30 ans. On en a parlé. Il m »a répondu: Je sais cela, Maître, mais je suis innocent. » Me Legros-Gimbert va donc plaider l »acquittement, en sachant qu »« un sourire ou un regard parfois peut faire changer une décision d »assises ». En appel, il y a 12 jurés. Avec les 3 magistrats, il faut une majorité des deux tiers (10 voix) pour prononcer la culpabilité.

Procès Lund à Toulouse

Condamné pour le meurtre de sa femme

Une part de doute s »installe

Toujours ce détail des lunettes

Les témoignages accablants de la famille d »Evelyn Lund

Va-t-on vers un 3e procès pour Robert Lund ?

Me Legros-Gimbert : « Pourvoi en cassation dans les 5 jours qui

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Robert Lund Cet article a été publié le Mercredi 4 novembre 2009 et placé sous la catégorie: JUSTICE REPRESSIVE. Vous pouvez suivre les commentaires de cet article avec le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou un lien retour depuis votre site. « Silvio Berlusconi […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.