Arabie Saoudite: verdict rendu dans les procès de 330 membres présumés d’Al-Qaïda

le 9 juillet 2009 15h20 | par

Dominique Lagarde

Les autorités saoudiennes viennent d’annoncer que 330 détenus « jugés par des crimes liés au terrorisme d’Al Qaida et à la sécurité de l’Etat » avaient été condamnés, le mercredi 8 juillet, par un «tribunal spécial », à diverses peines, dont, pour l’un d’entre eux, la peine capitale. Tous faisaient partie des 991 suspects encore en détention à la suite de la vague d’attentats des années 2003-2006.

On ne peut que se réjouir des succès de la lutte anti-terroriste dans le royaume. Pour autant, les conditions de totale opacité dans lesquelles ces 330 activistes ont été jugés et condamnés laissent dubitatif. On ne sait même pas quand leur procès a commencé. Il « aurait », écrit l’Agence France Presse, débuté au début de l’année… Non pas devant la justice ordinaire, mais devant des tribunaux d’exception créés à la fin de l’an dernier. Les débats, s’il y en a eu, se sont déroulés à huis clos. Et personne n’est obligé de croire le président de la commission officielle des droits de l’homme lorsqu’il affirme que les accusés ont eu droit à un avocat : dans de nombreux cas les familles elle-même n’étaient pas au courant de leur comparution.

Des militants saoudiens des droits de l’homme avaient dénoncé, avec raison, en mai dernier, dans une pétition au roi, cette justice secrète, exigeant des procès « justes et publics.

_________________

AFP 08.07.09 | 16h01

Un tribunal spécial saoudien a rendu son verdict dans les cas d’activistes détenus pour leurs liens avec Al-Qaïda, a annoncé mercredi l’agence officielle Spa.

Au total, le tribunal a rendu son verdict dans les procès de 330 suspects jugés pour des activités liées à Al-Qaïda, dont une condamnation à mort, a rapporté de son côté la télévision satellitaire Al-Arabiya, à capitaux saoudiens.

Les activistes ont été jugés sous les accusations de complicité avec Al-Qaïda, de complot contre la sécurité nationale et de financement du terrorisme notamment, a indiqué Spa, citant un communiqué du Bureau d’investigation et du procureur général.

Elle n’a pas précisé le nombre des personnes condamnées.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.