LILLE (AFP) — Le tribunal administratif de Lille a ordonné jeudi l’annulation du permis de construire du nouveau stade de Valenciennes (L1), dont le chantier est déjà bien avancé, pour « insuffisance d’étude d’impact », a-t-on appris auprès de l’avocat des plaignants.

La maquette du projet retenu pour le nouveau stade de Valenciennes, dessiné par Michel Macary, le 17 janvier 2007

Le tribunal a suivi l’avis non-contraignant du rapporteur public, – anciennement appelé commissaire du gouvernement -, qui avait été saisi par une association de riverains du futur stade qui demandait l’arrêt des travaux, a indiqué Me Pierre-Etienne Bodart, leur avocat.

Les travaux devraient donc s’arrêter dès ce jeudi en attendant le résultat d’un éventuel appel.

Le rapporteur avait conclu à « l’insuffisance des études préalables sur l’existence de vestiges archéologiques » sur le site de construction. Il avait également mis en lumière « les risques de nuisance sonores, pas identifiées dans des études préalables ».

Prévu pour accueillir 25.000 personnes, le chantier de Nungesser 2 est situé à environ 200 mètres de l’actuel stade Nungesser.

Les travaux, au cours desquels ont notamment été découverts les vestiges de fortifications de type Vauban, ont débuté depuis environ un an.

Le béton des tribunes a été achevé mi-mai et les travaux de dépose de charpente ont commencé. La fin complète des travaux était prévue pour mars 2010 et l’inauguration espérée durant l’été 2010.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservé

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.