Source: CCTV.com | 01-06-2010 10:28

Taille du texte: T+ | T-

Voir la vidéo

Direction les Philippines maintenant, où avait lieu ce mardi le procès du principal suspect du massacre de 57 personnes qui avait eu lieu fin novembre. L’accusé n’a pas reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Il a plaidé non coupable devant une cour locale, et a demandé à être libéré sous caution. Yi Ruojun nous donne les détails des débuts de ce procès particulièrement attendu.

Procès du suspect des massacres aux Philippines

Menotté et escorté par des gardes armés, Datu Andal Ampatuan Jr. est resté tranquillement assis à la lecture des 41 chefs d’accusation pour meurtre qui lui sont reprochés.

Ses avocats ont plaidé non coupable, et ont demandé une libération sous caution pour leur client, affirmant que le gouvernement ne possédait aucune preuve suffisante pour le maintenir en détention.

Le procureur en chef Jovencito Zuno a déclaré à la presse qu’il était confiant sur le refus du tribunal de lui accorder sa caution car les accusations contre Ampatuan Jr. étaient très solides.

Procès du suspect des massacres aux Philippines

Des dizaines de policiers et de membres du Bureau national d’investigation ont gardé la salle du tribunal, alors que les avocats, les journalistes et les familles des victimes ne se tenaient qu’à quelques mètres à peine de Andal Ampatuan. Le tribunal a interdit la divulgation des détails de la procédure.

La police antiémeute et des camions de pompier étaient également postés à l’extérieur.

Le procès reprendra le 13 janvier, les procureurs ont prévu de faire entendre 12 témoins.

Yi Ruojun, CCTV.


Rédacteur: Tao Ruogu

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.