La justice malaisienne casse l'interdiction faite aux chrétiens d'utiliser le nom d'Allah

AP | 31.12.2009 | 09:57

La justice malaisienne a jugé que les Chrétiens ont le droit constitutionnel d’utiliser le nom d’Allah pour faire référence à leur dieu, et a qualifié d’illégale l’interdiction du gouvernement faite aux non-musulmans d’employer le nom.

Un groupe chrétien a salué cette décision qu’elle considère comme une victoire pour la liberté de religion dans ce pays en majorité musulman.

La Haute Cour de Kuala Lumpur s’est prononcée sur une requête de l’Eglise catholique romaine de Malaisie fin 2007 après que le gouvernement malaisien avait interdit aux Chrétiens de traduire le mot Dieu par d’Allah dans les publications chrétiennes.

Les autorités avaient avancé que le nom d’Allah ne pouvait pas être utilisé par les autres religions que l’Islam, parce que cela risque de semer la confusion parmi les musulmans. AP

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.