AFP
03/08/2009 |
Les Etats-Unis projetaient de capturer et de transférer l’ex-chef khmer rouge Pol Pot hors du Cambodge en vue d’un procès et avaient sollicité plusieurs pays, dont la Suède, rapporte aujourd’hui la radio publique suédoise.Selon la radio suédoise, il avait été secrètement envisagé soit d’organiser un procès en Suède, soit de maintenir Pol Pot en détention avant qu’un procès puisse avoir lieu dans un autre pays.

La Suède a décliné la proposition quelques jours avant la mort du dictateur cambodgien, selon une note diplomatique déclassifiée, publiée sur le site Internet de Sveriges Radio (SR), qui ne précise pas quels autres pays avaient été sollicités par les Etats-Unis. Dans ce document, daté du 31 mars 1998, soit une quinzaine de jours avant la mort de Pol Pot, le ministère suédois de la Justice estime que le transfert et la détention du chef khmer rouge en Suède seraient illégaux et qu’ils nuiraient à l’image du pays scandinave.

Pol Pot, qui a gouverné le Cambodge de 1975 à 1979 à la tête d’un régime ultra-communiste, est décédé le 15 avril 1998, à l’âge de 69 ans. Selon les historiens, près de deux millions de personnes sont mortes exécutées, torturées, affamées ou épuisées au cours des trois ans et huit mois du règne brutal des Khmers rouges.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.