(AFP) –

TEHERAN — Le chef de la Justice iranienne, l’ayatollah Mahmoud Hachémi Chahroudi, a donné l’ordre à ses services de statuer dans la semaine sur le sort des personnes arrêtées lors des manifestations récentes de l’opposition, a annoncé lundi son porte-parole.

Des policiers iraniens en civil frappent un manifestant à Téhéran le 14 juin 2009

L’ayatollah Hachémi Chahroudi a ordonné qu’une décision soit prise dans la semaine concernant les personnes détenues depuis les évènements récents », a déclaré Ali Reza Jamchidi, cité par l’agence Mehr.

M. Chahroudi a par ailleurs ordonné que « les prisonniers n’ayant pas commis de crime méritant un maintien en détention soient libérés sous caution pour que les détentions soient réduites au minimum », a-t-il ajouté.

Selon le porte-parole, 300 personnes arrêtées, notamment des manifestants interpellés lors des marches de l’opposition contre la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin, sont encore en prison.

M. Chahroudi a aussi demandé qu’une commission mise en place par lui-même « rencontre tous les prisonniers (concernés par cette mesure) pour préparer un rapport sur les interrogatoires et le respect du droit des citoyens ». Il a également demandé un rapport sur la situation des prisons et des prisonniers.

M. Chahroudi veut par ailleurs que « les plaintes de toutes les personnes innocentes, mortes lors des évènements, victimes de coups et blessures ou qui ont subi des dommages matériels soient examinées » par une instance judiciaire mise en place à cet effet.

Selon les chiffres publiés par les médias officiels, entre 1.000 et 2.000 personnes ont été arrêtées lors des manifestations de protestation. Les autorités ont affirmé que la plupart ont été libérées.

De nombreux responsables réformateurs et journalistes ont également été arrêtés ces dernières semaines.

Le Parlement iranien, dominé par les conservateurs, a mis en place une commission spéciale pour suivre la situation des détenus, a indiqué lundi un député conservateur cité par l’agence semi-officielle Ilna.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.