Exclusivité web

[ 27 juillet 2009 ]

Il expose en ce moment ses « Liquidated Logos » à la Art Statements Gallery d’Hong Kong, et le graffeur français, Zevs, n’a pu s’empêcher de taguer un logo Chanel dégoulinant sur la façade de la boutique Armani, dans le quartier huppé de la ville. Les deux C entrelacés et aspergés de gouache noire ne sont apparemment pas du goût d’Armani, qui a porté plainte auprès des autorités hongkongaises le 13 juillet. Ces dernières ont confisqué le passeport de l’artiste, l’empêchant ainsi de quitter l’île. Le tribunal lui réclame près de 610 000 euros pour réparation des dommages et le procès paraît mal engagé pour le Français, dans cette ville sanctuaire des marques de luxe. S’il a plaidé coupable, il espère néanmoins que la qualité artistique du tag sera reconnue, atténuant ainsi le jugement.

Lucille Igersheim

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.