Âgé de 57 ans, B. M. comparait pour avoir conduit ivre un véhicule, et en récidive.

Les faits datent du 24 juin, à Pecquencourt. L’homme aurait sombré dans l’alcool après son divorce. À la barre, le prévenu affirme qu’il a été abstinent durant trois années. C’est pour se rendre chez son médecin qu’il décide de prendre le véhicule. Mal lui en prend, puisqu’il a consommé de l’alcool au préalable. Le magistrat suggère qu’il aurait pu se rendre à pied chez son médecin.

Sylvie Drouard, substitut du procureur, note que l’homme affichait un taux significatif. «  Le lendemain à 11 heures, vous aviez encore 0,28 g d’alcool dans le sang ». Le président condamne B. M. à deux mois d’emprisonnement sous le régime de la mise à l’épreuve. S’ajoutent l’annulation du permis de conduire et l’interdiction de le repasser durant un an.

Chèque volé

L’ouvrier en horticulture a tout l’air d’être une mauvaise pousse. Déjà condamné par la cour d’assises du Pas-de-Calais pour viol sur mineur, F. D. se retrouve à nouveau devant la justice, cette fois dans une affaire de vol. Moins grave, certes, mais plutôt désagréable. Le Somainois avait en effet, au mois de mars dernier, profité de la gentillesse d’un colocataire de son immeuble pour lui soutirer un chèque. Sous prétexte de lui emprunter du tabac, il avait pu entrer chez la victime et s’emparer du chèque qui devait servir à payer le loyer. En falsifiant le chèque, F. D. avait pu encaisser la somme libellée, 490 E, sur son compte. Le voisin arnaqué s’est porté partie civile et réclame en plus du montant du chèque, 50 E de dommages et intérêts.

En son absence, F. D. est condamné à réparer le préjudice de son ancien voisin en lui versant 540 E et devra s’acquitter de 30 jours amendes à 5 E. •


mardi 25.08.2009, 04:46 La Voix du Nord


1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.