LE 30/03/2010 À 11:06 | © 2010 CHINE INFORMATIONS / XINHUA

Le procès de Wang Yi, ancien vice-président d’une banque d’Etat, la Banque de développement de la Chine, s’est ouvert mardi au Tribunal populaire intermédiaire No. 1 de Beijing.

Il est accusé d’avoir reçu d’énormes pots-de-vin.

Selon le bureau N°1 du Parquet populaire de la municipalité de Beijing, Wang Yi a abusé de sa fonction de vice-président de la banque, entre novembre 1999 et février 2008, pour en faire profiter d’autres personnes en échange de pots-de-vin d’une valeur totale de 11,96 millions de yuans (environ 1,76 million de dollars).

Le tribunal n’avait pas prononcé de verdict mardi.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.