Mamie trafiquante devant la Cour d’assises à Genève

JUSTICE | Elle est accusée d’avoir transporté 82 kilos de cocaïne. Un des plus gros trafic jamais évoqué à Genève.

© DR |

CATHERINE FOCAS | 08.03.2010 | 14:46

Elle a 68 ans, une journaliste à la retraite qui n’arrive pas à joindre les deux bouts. Mais elle a trouvé la solution. Une solution du moins. Celle qui la conduit aujourd’hui devant la Cour d’assises: servir de mule à un groupe de trafiquants de cocaïne africains. La mule idéale il faut dire, une gentille dame d’un certain âge. Personne ne s’est jamais méfié. Comme l’a expliqué un inspecteur: les douaniers se précipitaient pour lui porter ses bagages, pas pour les fouiller.

Fatale erreur: elle a ainsi accompli en toute impunité 17 transports avec des valises bourrées de stupéfiants: 82 kilos de cocaïne (taux de pureté moyen de 58%) depuis le Bénin, le Togo ou le Mali vers Genève. Un trafic hors normes, le plus important de ces 15 dernières années.

Cette dame et ses comparses comparaissent depuis ce matin devant la Cour d’assises. Le procès devrait s’achever mercredi.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.