AP | 23.11.2009 | 10:10

L‘ancien chef de la prison S-21 de Phomh Penh, premier dirigeant khmer rouge jugé devant un tribunal international « Duch », a tenté de minimiser son rôle dans le génocide cambodgien, a déploré lundi un avocat de la défense au cours des dernières plaidoiries de ce procès.

Kaing Guek Eav, de son vrai nom, qui devrait témoigner mercredi devrait connaître son sort au début de l’an prochain pour avoir participé au génocide au cours duquel quelque 1,7 million de personnes tuées, exécutées, mortes d’épuisement ou de malnutrition pendant les années du régime sanguinaire, de 1975 à 1979.

Duch dirigeait la prison S-21 où près de 16.000 personnes ont été torturées, avant d’être envoyées à la mort. Il est poursuivi pour crime contre l’humanité, crimes de guerre, meurtre et torture. Il risque au maximum une peine de prison à vie. La peine de mort n’est plus appliquée au Cambodge.

Duch est le seul chef khmer rouge a avoir reconnu ses crimes, mais quatre autres dirigeants attendent leur procès. Malgré ses remords, l’avocat de la défense Karim Khan a regretté que Duch ait tenté tout au long de son procès de minimiser son rôle dans « l’horrible réalité » de S-21.

Un autre avocat de la défense, Kong Pisey, a rejeté les justifications de Duch selon lesquelles il craignait d’être persécuté par ses supérieurs. « Son but était de rester au pouvoir à une position importante avec des contacts exclusifs et quotidiens avec les plus hauts responsables » du régime, a-t-il dénoncé.

« Il a dit dès le début qu’il voulait s’expliquer devant les juges, devant l’opinion. C’est la dernière fois qu’il pourra le faire » plaide son avocat, François Roux. « Alors, il est inquiet de ce qu’il va dire et comment il le dira ». Il espère que les juges prendront en considération son repentir et les excuses qu’il a présenté à ses victimes. AP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.