Etats-Unis : en prison pour avoir « poké» quelqu'un sur Facebook

Une femme originaire du Tennesse sera jugée le 28 octobre pour avoir envoyé un « poke » à une personne alors que la justice lui avait interdit de communiquer avec elle. Elle a été placée en détention provisoire.

(c) ZDNet.fr

Un simple « poke » sur Facebook peut-il amener en prison ? On le saura le 28 octobre prochain puisque un tribunal du Tennessee jugera Shannon D. Jackson, une américaine de 36 ans. Incarcérée ce week-end dans la prison du Comté de Sumner, cette habitante de Hendersonville a enfreint les lois américaines en envoyant un « poke » sur Facebook à une personne avec qui la justice lui avait interdit d’entrer en contact.

Pour les autorités, « poker » une personne sur Facebook est une violation de la loi qui stipule qu’il est interdit de téléphoner ou d’utiliser tout autre moyen de communication.
Selon la loi de l’Etat du Tennessee, Shannon D. Jackson risque jusqu’à 11 mois et 29 jours de prison, et 2 500 dollars d’amende… (Eureka Presse)
la rédaction, CNET France

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.