internet chat rencontre

Agrandir l'image

Crédit Photo : TF1/LCI

Image d’archive.

  • Un universitaire a été condamné mardi à 18 mois de prison dont 6 ferme pour incitation au viol sur une jeune femme dont il avait donné les coordonnées sur internet.

– le 10/06/2009 –

Le tribunal correctionnel de Troyes a condamné mardi à 18 mois de prison dont six ferme un universitaire de 39 ans pour incitation au viol sur une jeune femme dont il avait donné les coordonnées sur internet, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Cet enseignant-chercheur en génie informatique aux IUT de Troyes et de Reims se connectait régulièrement sur un site de discussion en « annonçant être une femme dont le fantasme était de se faire battre et violer« , a expliqué le substitut du procureur de Troyes, Arnaud Laraize. Lors des échanges électroniques, il indiquait aux internautes les coordonnées (nom, numéros de téléphone, plaque d’immatriculation, adresses  personnelle et professionnelle) d’une femme âgée d’une trentaine d’année, commerçante à Troyes.

« En février, l’un des tchateurs a téléphoné à la victime sur son lieu de travail sans que l’on sache si c’était un appel malveillant, cette dernière s’est ensuite connectée sur le site et a pu imprimer la conversation où l’enseignant réitérait sa demande de viol« , a précisé M. Laraize. L’enquête de police a permis de remonter aux ordinateurs de l’IUT de Reims et de Troyes et par recoupement d’identifier l’homme, qui était client du magasin où travaille la victime.

Selon le substitut, l’enseignant, qui vit en couple sans enfant, est suivi par des psychiatres depuis des années et a déjà été condamné en 2005 pour avoir recherché sur internet des photos d’enfants violentés en se faisant passer pour  une petite fille violée. Le tribunal de Troyes, en prononçant de la prison ferme, a été au-delà des  réquisitions du parquet qui demandait un an d’emprisonnement avec sursis et une obligation de soins.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.