CLICANOO.COM | Publié le 11 février 2009

COUR D’ASSISES. Son oncle avait commencé par la toucher, avant d’être écarté par un ami de la famille qui l’a alors violée. Une soirée d’anniversaire cauchemardesque pour cette jeune fille d’à peine 13 ans, qui a conduit à la condamnation des deux hommes hier par un jury populaire. Les avocats de la défense avaient pourtant tenté d’obtenir une requalification des faits en “atteintes sexuelles.” Mais les jurés ont bien retenu la thèse d’une agression sexuelle suivie de viol défendue par l’accusation. Ce soir de mars 2004, cette jeune Salazienne fêtait ses 13 ans chez sa tante à Hell-Bourg. Au cours de la soirée, son oncle sous l’emprise de l’alcool s’approche d’elle à deux reprises, pour l’embrasser d’abord, puis la peloter ensuite. L’homme âgé de 40 ans est alors interrompu par D. T., 20 ans, qui le somme “d’arrêter de déconner”. Le tonton s’exécute et part se coucher dans le salon, alors que toute la maisonnée s’est endormie. Mais celui qui aurait pu passer pour le héros abuse à son tour de l’adolescente, à qui il impose un rapport sexuel. La victime ne révélera ces faits que deux mois plus tard à l’infirmerie de son collège, à Saint-André. Une procédure d’instruction va s’ensuivre, sans que les deux mis en cause ne soient jamais écroués.

Arrivés libres, ils sont écroués

Cinq ans après les faits, devant la cour d’assises, D. T. reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec la jeune fille, mais sans contrainte. L’oncle reconnaît bien “des bisous”, mais nie avoir demandé une fellation comme l’assure la victime et ne se souvient pas l’avoir touchée. L’avocat général Michel Baud va demander une peine de deux à trois ans de prison dont tout ou partie assortie du sursis pour le quadragénaire, et cinq à six ans de réclusion criminelle pour D. T. Des réquisitions suivies pratiquement à la lettre par les jurés : trois ans de prison dont deux avec sursis et mise à l’épreuve pour l’oncle, condamné pour agression sexuelle sur mineur de quinze ans par personne ayant autorité, six ans de réclusion criminelle pour D. T., condamné pour viol sur mineur de quinze ans. Arrivés libres à l’audience, les deux hommes ont été placés sous mandat de dépôt et écroués

Compte rendu d’audience S. G.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.