Par DAN IZENBERG
25.02.10
Imprimer|E-mail|Partager: digg del.icio.us facebook

Une affaire de taille. Jeudi, le procureur général de Jérusalem, Eli Abarbanel, se préparait à assister au premier jour de témoignages, dans l’affaire de corruption qui implique l’ancien Premier ministre Ehoud Olmert, et de son assistante Shoula Zaken.

Le Premier ministre Ehoud Olmert.
Photo: AP , JPost

Cette partie fondamentale du procès devait être ouverte depuis un certain temps. Les commentaires prétendus du vice-procureur Ouri Korb s’en prenant aux juges, l’ont forcé à se retirer, d’où le retard du procès.

Abarbanel semble compétent. Il connaît l’affaire sur le bout des doigts, a une expérience de procureur de 25 ans, dont 6 en tant que procureur général. Beaucoup espèrent cependant voir le retour de Korb.

Une requête des procureurs en faveur d’un report du procès de 3 mois a été rejetée par le président de la Cour de Jérusalem. Abarbanel avait écrit dans cette requête que l’absence de Korb « causerait des dommages à l’accusation et à sa capacité à présenter le cas devant la cour. »

Le futur de Korb au sein du service public doit être déterminé par le membre de la commission du Service civil Shmouel Hollander. Il devrait comparaître devant une cour disciplinaire.

Olmert impliqué dans plusieurs affaires

Le procès Olmert inclut différentes affaires : celle de Rishon Tours, les contributions et paiements à Olmert par le businessman de New York Morris Talansky ou par son intermédiaire, l’intervention d’Olmert dans des cadeaux adressés au ministère du Commerce et de l’Industrie, ainsi que des accusations de fraude fiscale.

Zaken est accusée conjointement avec Olmert dans les affaires Rishon Tours et Talansky. Elle est accusée séparément d’écoutes sur les conversations d’Olmert.

La phase d’ouverture du procès sera dédiée aux accusations concernant les fraudes et les abus de confiance réalisés au sein du Centre des investissements. Dix témoins seront présents : enquêteurs, anciens employés du ministère du Commerce et de l’Industrie et du bureau d’Olmert.
Ovad Yehezkel, secrétaire du cabinet Olmert, sera la première figure importante à témoigner dans l’affaire.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.