Elle avait été condamnée, il y a un an, à 10 ans de réclusion pour le meurtre de son mari.

Renée Mazin attendra libre son procès en appel. Photo DDM,

Renée Mazin attendra libre son procès en appel. Photo DDM,
Renée Mazin attendra libre son procès en appel. Photo DDM,

Elle est soulagée car depuis le début elle conteste fermement avoir tué son mari »… Maître Frédéric Langlois (barreau de Toulouse) évoque le sentiment de Renée Mazin, sa cliente, libérée sur décision de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Toulouse le 23 juillet dernier.

Renée Mazin avait été condamnée le 2 juillet 2008 à 10 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Tarn-et-Garonne à Montauban pour le meurtre de son mari et aussitôt incarcérée. Après l’appel immédiatement relevé de cette décision par la condamnée, et la demande de mise en liberté présentée par son conseil le 29 mai dernier, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a estimé que Mme Mazin devait être remise en liberté « par l’application de l’article 5 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme » reconnaissant à tout citoyen le droit d’être jugé dans un délai raisonnable.

Libre en attendant son nouveau procès

Les faits reprochés à Mme Mazin datent du 23 décembre 1998. Placée en détention provisoire deux jours plus tard, elle avait été libérée et placée sous contrôle judiciaire le 20 juin 2000. Elle avait comparu devant la cour d’assises du Tarn-et-Garonne 8 ans plus tard, condamnée à 10 ans de réclusion le 2 juillet 2008 et placée en détention.

La décision des magistrats a également pris en compte le supplément d’information ordonné le 16 juin dernier par le président de la cour d’assises d’appel, au sujet notamment d’un fusil dont on ne sait finalement pas encore si celui retenu par les enquêteurs est bien celui qui a titré sur le mari de Mme Mazin.

Dans ces conditions, la date du procès d’appel de Renée Mazin n’est toujours pas fixée… Près de 11 ans après les faits.

Pierre Mazille.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.