"Les Fleurs du mal", le procès de Baudelaire "Madame Bovary", l'oeuvre de Flaubert condamnée, de Joseph Verbret

LE MONDE | 23.05.09 |

u cours de la même année 1857, la sixième chambre criminelle du tribunal correctionnel de Paris est le théâtre de deux procès retentissants : celui intenté à Gustave Flaubert pour Madame Bovary, en janvier, et à Charles Baudelaire, en août, pour Les Fleurs du mal. Les deux auteurs comparaissent pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs ». A chaque fois, l’accusation est représentée par le terrible procureur Ernest Pinard, qui ajoutera un peu plus tard Eugène Sue à son tableau de chasse.

Librio reproduit ces deux procès passionnants en livrant les pièces du dossier (réquisitoire, plaidoiries de défense, jugement) et en les resituant dans le contexte de l’époque. Ils sont accompagnés d’une présentation de l’oeuvre incriminée et d’une biographie de leur auteur. De nombreux extraits de correspondances dans lesquelles chacun d’entre eux évoque son affaire et témoigne de son inquiétude face au risque de censure, ajoutent à l’intérêt de ces recueils.


Librio, 94 p., 3 €, chacun.

Pascale Robert-Diard
Article paru dans l’édition du 24.05.09
1 réponse
  1. Barthélémy
    Barthélémy says:

    Bravo Librio pour cette grande idée à petits prix et merci à Intime conviction pour avoir fait remonter l’info ! Je cours les acheter !

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.