Le Seychellois Jacques Elvis Julius plaide non coupable en Cour d »assises. Il est la première personne dans l’histoire de la justice mauricienne à être poursuivie sous une accusation de “Dispatching en transit des drogues dangereuses.”

En effet, le Directeur des Poursuites Publiques a décidé de poursuivre cet homme de 35 ans sous cette accusation car les 988 grammes d’héroïnes saisis sur lui, en 1997 à l’aéroport de Plaisance, n’étaient pas pour Maurice mais étaient destinés pour les Seychelles. La drogue est estimée à Rs 10 millions.

A l’appel du procès, Jacques Elvis Julius a nié toute implication dans cette affaire. Le procès reprend ce vendredi 24 juillet devant le juge Asraf Caunhye.

Le Seychellois a retenu les services de Me Navin Ramchurn. Il faut aussi rappeler que le suspect avait été interpellé en compagnie d’un autre Seychellois. Ils revenaient tous deux de Madagascar et avaient fait escale dans l’île avant de mettre le cap sur les Seychelles.

Leevy Frivet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.