Vincennes – Il agresse le maire pour une place en crèche : du sursis

Palais de justice tribunal cour d'appel cassation

Agrandir l'image

Crédit Photo : LCI

  • Le père poursuivi pour avoir agressé un maire, faute d’avoir obtenu une place en crèche, a été condamné par la cour d’appel de Paris à un an de prison avec sursis.

– le 16/09/2009 – 15h58
Mis à jour le 16/09/2009 – 16h10

Un père de famille poursuivi pour avoir agressé  il y a un an le maire de Vincennes dans le Val-de-Marne, faute d’avoir obtenu une place en crèche, a été condamné mercredi par la cour d’appel de Paris à un an de prison avec sursis, soit la même peine qu’en première instance. A l’audience du 24 juin, le ministère public avait requis 12 mois  d’emprisonnement, dont six ferme.

Sans antécédent judiciaire, ce père de famille de 34 ans avait été condamné le 9 février 2009 à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel  de Créteil, ainsi qu’à 3.000 euros de dommages et intérêts au maire, Laurent  Lafon et 2.000 euros à la ville de Vincennes. Mais le parquet avait fait appel.

« Un moment d’égarement »

L’histoire remonte au 14 novembre 2008. Ce père de deux enfants était venu  avec son épouse rencontrer M. Lafon, également conseiller régional  d’Ile-de-France, pour lui demander une place en crèche pour leur bébé de six  mois. Devant les explications de l’édile qui leur disait qu’il ne pouvait pas répondre favorablement à leur demande – le couple était 37e sur la liste d’attente – le ton était monté.

Refusant de quitter le bureau du maire tant qu’il n’aurait pas obtenu  satisfaction, le père s’était énervé et avait frappé M. Lafon, avant d’être  ceinturé par un fonctionnaire de la ville. L’élu s’était vu reconnaître dix  jours d’incapacité totale de travail (ITT). Dans son arrêt, la chambre 2-8 de la cour d’appel a considéré que c’était « à  juste titre que le tribunal avait relevé le caractère exceptionnel de  l’agression commise dans un moment d’égarement par ce prévenu normalement  intégré dans la société ».

(D’après agence

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.