Par Denis Demonpion

Une tête tombe au ministère de la Justice

Claude d’Harcourt, le directeur de l’Administration pénitentiaire, a été démis de ses fonctions © CYRIL FOLLIOT / AFP

Click here to find out more!

En poste depuis quatre ans, le directeur de l’administration pénitentiaire, Claude d’Harcourt, a été démis de ses fonctions mardi matin par la ministre de la Justice. Pour le remplacer, Michèle Alliot-Marie a choisi le procureur général de la cour d’appel de Versailles Jean-Amédée Lathoud. L’annonce a été faite lors du premier Conseil des ministres de l’année.

Cette nomination signe le retour en force d’un haut magistrat à la tête d’une institution qui, depuis treize ans, était gérée par des personnalités issues de la préfectorale. Elle a aussi pour effet de libérer un poste hautement convoité, lequel pourrait revenir à l’actuel patron de la direction des Affaires criminelles et des Grâces, Jean-Marie Huet, entraînant, à la suite, un important jeu de chaises musicales dans la magistrature.

Le départ de Claude d’Harcourt intervient dans un contexte particulièrement tendu, en raison d’une surpopulation croissante de détenus consécutive à la mise en oeuvre des lois Perben et Dati, ces cinq dernières années. Il intervient également après une menace des syndicats de surveillants de bloquer, à la fin de l’année dernière, les établissements pénitentiaires, le ministère de la Justice ayant, pour des questions de budget serré, décidé de reporter à 2010 le paiement des heures supplémentaires et des dimanches travaillés. Une erreur d’appréciation du cabinet de la ministre, qui, face à la grogne montante des personnels pénitentiaires, avait finalement obtenu du ministre du Budget Éric Woerth, l’enveloppe nécessaire pour les payer avant les fêtes de Noël. La perspective de conflit était instantanément retombée.

Si Claude d’Harcourt apparaît aujourd’hui comme le lampiste, il n’en demeure pas moins que c’est, dès octobre, que Michèle Alliot-Marie avait fait part de ses intentions de changer de directeur à la tête de l’administration pénitentiaire.

___________________________________

Jean-Amédée Lathoud nommé directeur de l’Administration pénitentiaire

mardi 05.01.2010, 16:13 La Voix du Nord

PHOTO ARCHIVES PASCAL GERARD PHOTO ARCHIVES PASCAL GERARD

|  JUSTICE  |

L’actuel procureur général de la Cour d’appel de Versailles (Yvelines), Jean-Amédée Lathoud, a été nommé mardi directeur de l’Administration pénitentiaire en remplacement du préfet Claude d’Harcourt en poste depuis décembre 2005, selon le compte-rendu du conseil des ministres.

Procureur général près la cour d’appel de Douai de 1999 à 2004, Jean-Amédée Lathoud était passé entre les gouttes de l’affaire d’Outreau qu’il avait supervisée directement, avant d’être nommé à la cour d’appel de Versailles en 2004 pour requérir au procès en appel d’Alain Juppé.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.