Un Serbe condamné à 20 ans de prison pour crime de guerre commis en Croatie

AFP

Click here to find out more!

Un Serbe a été condamné mardi par la justice serbe à 20 ans de prison pour avoir participé au massacre de prisonniers croates à Vukovar en 1991, lors de la guerre d’indépendance de la Croatie, a rapporté l’agence Beta.

Damir Sireta, 45 ans, a été déclaré coupable par le Tribunal serbe pour les crimes de guerre à Belgrade d’avoir participé, en tant que membre d’une unité paramilitaire serbe, à l’exécution de plus de 200 prisonniers de guerre croates en novembre 1991, à Ovcara, près de Vukovar (est de la Croatie).

Damir Sireta, arrêté en Norvège en 2006 et extradé vers la Serbie en mai 2008, avait été accusé fin octobre de la même année par le Procureur serbe pour les crimes de guerre, Vladimir Vukcevic.

Treize membres de cette même unité ont été condamnés en mars 2009 à Belgrade à des peines allant de 5 à 20 ans de prison pour le massacre de prisonniers croates à Vukovar.

Cinq personnes ont été d’autre part acquittées, dont un ex-paramilitaire, ressortissant britannique d’origine croate, Milorad Pejic, qui avait été arrêté à l’aéroport de Belgrade en mars 2008.

Le siège de Vukovar par l’armée yougoslave et des Serbes opposés à l’indépendance croate a été l’un des épisodes les plus sanglants de la guerre en Croatie (1991-1995).

Vukovar, une ville de 45.000 habitants à l’époque, a été pratiquement rasée lors du siège qui a coûté la vie à mille civils. Vingt deux mille Croates et non-Serbes ont été expulsés de la ville par la suite.

Trois officiers supérieurs de l’ancienne armée yougoslave — Mile Mrksic, Veselin Sljivancanin et Miroslav Radic — ont été jugés devant le Tribunal pénal international (TPI) pour la même affaire.

Deux d’entre eux, Mrksic et Sljivancanin, ont été condamnés à des peines de 20 et 17 ans de prison respectivement, alors que Miroslav Radic a été acquitté.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.