Un jeune homme de 19 ans, habitant Cavaillon dans le Vaucluse, coupable d’avoir fracturé le nez d’un policier lors d’une audience, a été condamné, vendredi, par le tribunal correctionnel de Draguignan à 18 mois de prison dont 12 ferme, avec mandat de dépôt.

Le tribunal a accompagné la peine d’une mise à l’épreuve pendant trois ans et fait obligation à l’agresseur d’indemniser la victime.

Il a également ordonné une expertise médicale pour évaluer le préjudice subi par le policier.Le tribunal lui a reproché d’avoir, le 24 septembre dernier, tenté de forcer le dispositif de sécurité et d’un violent coup de coude à fracturé le nez d’un policier. L’incident a eu lieu lorsque, après des cris des familles lors de l’énoncé des condamnations contre le frère Hanas El Ouazyzy pour lequel le procureur avait requis 8 à 10 ans de prison dans une affaire de car-jacking, la présidente du tribunal correctionnel a ordonné l’évacuation de la salle d’audience.

A la barre, le jeune homme a affirmé ne pas avoir eu «l’intention de frapper». «Je suis désolé, le coup n’était pas volontaire», a-t-il déclaré. Le procureur Philippe Guémas, qui a requis un an de prison ferme, a demandé au tribunal de prononcer une peine qui soit «un symbole fort».

Le jeune homme était recherché depuis les faits. Sur les conseils de son avocat, il s’est présenté jeudi soir au commissariat de Cavaillon et a été transféré à Draguignan où il a été jugé selon la procédure de comparution immédiate.

10 réactions | Réagir 09.10.2009, 19h21 | Mise à jour : 20h13

INFO JUDICIAIRE SELECTIONNEE POUR VOUS PAR INTIME CONVICTION

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.