De Mohamed Olad Hassan Et Malkhadir Muhumed (CP) – 

MOGADISCIO, Somalie — Un tribunal a acquitté un Somalien qui avait tenté le mois dernier d’embarquer à bord d’un avion en possession d’une seringue et de produits chimiques à l’aéroport de Mogadiscio, a annoncé jeudi le chef de la police.

Les faits remontent au 13 novembre et l’acquittement au 12 décembre, soit moins de deux semaines avant l’attentat manqué contre le vol Amsterdam-Detroit au cours duquel un ressortissant nigérian avait tenté de déclencher un mélange explosif similaire.

Le tribunal somalien a estimé que les autorités n’avaient pas apporté la preuve que le suspect avait l’intention de commettre un crime, a précisé le général Ali Hassan Loyan, chef de la police somalienne. L’homme, dont l’identité n’a pas été communiquée, a expliqué que les produits chimiques qu’il transportait devaient servir à développer des films photographiques.

Un expert mandaté par le gouvernement somalien a conclu que les substances et le matériel transportés par l’homme étaient dangereux, mais n’auraient pas pu faire exploser l’avion, a ajouté le général Loyan.

L’homme avait été arrêté le 13 novembre par des soldats de l’Union africaine, alors qu’il tentait de monter à bord d’un avion à destination de Djibouti et Dubaï. Il avait sur lui une seringue remplie de liquide et des produits chimiques en poudre, matériel susceptible d’être utilisé pour déclencher une explosion, comme dans l’attentat avorté du vol Amsterdam-Detroit, selon un diplomate.

L’incident n’avait pas attiré l’attention avant l’épisode du 25 décembre. Mais cette tentative ratée a relancé l’enquête, et les produits que le Somalien avait en sa possession font l’objet de nouvelles analyses à Londres.

Depuis l’annonce mercredi de l’incident somalien, les autorités américaines cherchaient à savoir si l’événement n’était pas lié à l’attentat manqué de Detroit. L’acquittement et la libération du Somalien interpellé à Mogadiscio risquent de compliquer le travail des enquêteurs américains.

L’interrogatoire de cet homme aurait pu apporter des informations précieuses pour l’enquête américaine, estimaient des spécialistes des questions de terrorisme.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.