LE 23/12/2009 À 23:37 | © 2009 XINHUA / CHINE INFORMATIONS

La justice seychelloise vient de décider de restituer la somme de 8,5 millions de dollars à un homme d’affaires américain d’origine chinoise, Xiao Jie, qu’elle lui avait saisie depuis décembre dernier.

Cette décision de la justice seychelloise a été annoncée à la presse locale par Philippe Boulle, avocat de M. Xiao.

Le démêlé avec la justice seychelloise remonte au mois de décembre 2008, où l’homme d’affaires venant de New York avait ouvert un compte bancaire avec la filiale « offshore » de Barclays Bank pour recevoir l’argent en provenance d’Asie pour le compte de sa société LXE Solar.

Barclays Bank avait alerté la Financial Investigation Unit (FIU) sur l’origine douteuse de cet argent.

La FIU, une unité de la Banque centrale des Seychelles et l’ équivalent d’une police financière, a pour mission de lutter contre le blanchiment d’argent.

Suite aux demandes de la FIU, le juge de la Cour suprême des Seychelles, Bernardin Renaud, avait ordonné la saisie de l’argent se trouvant sur le compte appartenant a la société de Xiao.

Aprés une année de tractations entre la FIU et l’avocat de Xiao, la justice seychelloise a finalement décidé de restituer a Xiao la totalité de la somme saisie.

Les banques « offshore » sont une partie intégrante de centre  » offshore » des Seychelles qui comprend aussi bien la zone franche et l’enregistrement et la gestion des trusts. Cette industrie, qui a vu le jour il y a une dizaine d’années, est devenue le troisième pilier de l’économie seychelloise après le tourisme et la pêche industrielle.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.