AP | 25.12.2009 | 15:28

La Cour suprême serbe a confirmé la peine de 40 ans de réclusion infligée à Radomir Markovic -le chef de la sécurité de l’ancien président Slobodan Milosevic- reconnu coupable d’avoir organisé une attaque meurtrière contre un dirigeant de l’opposition en 1999.

Les peines de 30 à 40 ans de réclusion dont ont écopé les six complices de Markovic -reconnu coupable d’homicide avec préméditation- ont également été confirmées par la cour. Parmi les condamnés, figure un ancien commandant des forces paramilitaires.

Le groupe a été reconnu coupable d’avoir orchestré une attaque qui a coûté la vie à quatre personnes en octobre 1999. La cible des assaillants, Vuk Draskovic -l’un des grands opposants de l’époque à Slobodan Milosevic-, a survécu à l’attentat.

Renversé en 2000, Slobodan Milosevic est mort en 2006 alors qu’il était jugé pour génocide par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). AP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.