Serge Portelli, magistrat et vice-président au Tribunal de grande instance de Paris, auteur de “Nicolas Sarkozy : une République sous haute surveillance” (L’Harmattan, 2007), dénonce les effets d’annonce et le manque de cohérence dans les différents projets de réforme de la justice.

(A LIRE SUR NOUVELOBS.COM)

28 septembre 2010

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.