Si Armel Callens (à droite) siégeait en haut de la pyramide, il lui a fallu beaucoup de complicités. Si Armel Callens (à droite) siégeait en haut de la pyramide, il lui a fallu beaucoup de complicités.

|  ESCROQUERIE |

Dans notre édition d’hier,nous avons relaté le procès pour escroquerie à Wormhout où 1,2 million d’euros a été détourné au détrimentdes assurances MMA,en s’attachant au personnage central de cette mécanique frauduleuse : Armel Callens. Dix autres prévenus ont comparu, avant-hier. Sans leur contribution, jamais de tels agissements n’auraient été possibles. Experts, artisans, secrétaires, simples copainsde l’agent d’assurance, chacun a pu expliquer son implication. PAR ALEXIS CONSTANT

dunkerque@lavoixdunord PHOTO « LA VOIX »

« Pas d’experts véreux, pas de Callens », a tempêté, à juste titre, Me Berton, l’avocat de l’agent d’assurance wormhoutois à qui l’on reproche l’instauration de l’escroquerie. Lui-même allègue : « Le plus dur, c’est de trouver des experts complices ».

Maurice Allaeys et Denis Deboudt, sont les deux experts en assurances qui, en échange de grasses commissions occultes versées par Armel Callens, ont accepté d’établir des expertises imaginaires ou de surévaluer des sinistres réels. À titre indicatif, un feu de friteuse évalué à 3 000 E de dégâts était expertisé à 25 800 E. Tous les protagonistes de la fraude se servaient ensuite sur l’excédent versé par MMA. Entre 2004 et 2006, des centaines de dossier de la sorte étaient fabriqués à une cadence infernale.

Sur les sinistres inventés de toutes pièces, les experts ne prenaient pas toujours la peine d’aller voir l’habitation. « En fait, si je lis le dossier, Armel Callens vous indiquait le montant à détourner et vous, vous deviez faire preuve d’imagination, là une tempête, ici une inondation ou un incendie. » Les deux experts ne contredisent pas la présidente.

« Pratique courante »

Denis Deboudt comptabilise 154 expertises frauduleuses, Maurice Allaeys 40. Ce dernier avoue qu’à l’époque, vers 2005, il commençait à avoir des scrupules. Il a freiné son activité délictuelle, en comparaison de son collègue qui lâche : « Oui, mais lui faisait les gros sinistres, moi les petits ». Ce dernier dit avoir touché environ 20 000 E d’Armel Callens pour ses fausses expertises. Maurice Allaeys concède 10 000 E de pots de vin. « C’est pas vrai, je t’ai filé au moins 70 000 E en liquide ! » s’énerve Armel Callens. « Ça va pas, t’es pas bien non ? », répond l’intéressé. La justice avance un chiffre de 17 000 E. Des sommes, en fait, difficiles à établir. Les dessous de table étant souvent remis en liquide. Et puis. comment s’y retrouver ? Les experts eux-mêmes confient : « On n’arrivait même plus à faire la différence entre les vraies et les fausses expertises ».

Selon Armel Callens, il s’agit de pratiques courantes dans la profession : « Je connais d’autres collègues qui font ça, d’autres experts avec d’autres agents qui surévaluent les sinistres ! Je ne vais pas citer les noms, on est bien assez ici ». Denis Deboudt acquiesce : « Oui, c’est courant, tout le monde le sait ». 18 mois avec sursis, 40 000 E d’amende sont requis contre ce dernier, 15 mois avec sursis, 30 000 E d’amende contre son collègue. Une interdiction d’exercer pendant cinq ans est demandée pour les deux.

Depuis l’affaire, le cabinet Platiau dans lequel ils officiaient a fait faillite. « Ça s’est ébruité et tous les assureurs ont brutalement lâché monsieur Platiau, qui n’a jamais été au courant de rien », explique l’avocat du liquidateur. Il réclame 1,4 million d’euros de préjudice.

Pour que les assurances MMA remboursent un faux sinistre, il faut aussi des fausses factures. Armel Callens avait réussi à dévoyer des artisans pour se procurer des tas de fausses factures ou des factures vierges que l’agence de Wormhout remplissait à sa guise. Avec 80 fausses factures mises au jour, Didier Beck était le plus gros fournisseur d’Armel Callens. Pour le service rendu, le patron de BD Espaces Verts a empoché 51 000 E. Il était le favori du « roi de Wormhout », dixit le procureur pour désigner M. Callens. Il a refait la toiture du PMU de ce dernier au « black », avant de le lui racheter à un prix d’ami. Depuis l’affaire, Didier Beck a été ratiboisé par le fisc. Un an avec sursis, 30 000 E d’amende sont requis.

Jusqu’en bas de l’échelle

Vient ensuite le patron d’Amélioration Habitat, Hervé Laug, à l’origine d’une vingtaine de fausses factures pour environ 5 000 E de pots de vins perçus (six mois avec sursis mise à l’épreuve et 20 000 E d’amende sont requis). Deux autres petits artisans, l’un à Rexpoëde, l’autre retraité, ont trempé dans la fraude, mais plus modestement. Le parquet demande six mois avec sursis et 15 000 E d’amende pour chacun. En bas de l’échelle, deux secrétaires sont également poursuivies. Celle de Didier Beck rédigeait les fausses factures en connaissance de cause, mais n’a rien touché (1 000 E d’amende dont 500 avec sursis). Celle de d’Armel Callens a reçu une contrepartie financière sur un faux sinistre (2 000 E d’amende). Reste le beau-frère de M. Callens poursuivi pour un faux sinistre qui lui a rapporté quelques milliers d’euros (5 000 E d’amende requis). Enfin, un ami de l’agent d’assurance a profité lui aussi une fois du système, empochant 7 000 E. (10 000 E d’amende requis). La société MMA réclame à tous 1,2 million d’euros. Délibéré le 6 novembre.

jeudi 01.10.2009, 05:01 La Voix du Nord


SOURCE

7 réponses
  1. Elizabeth Borel
    Elizabeth Borel dit :

    Bonjour .

    Comment est-il possible de réaliser l’ exploit de faire payer de faux sinistres , alors que , dans mon cas , avec une assurance dommage ouvrage MMA sans aucune clause jointe , payée 4200e , en 2003 , maison architecte neuve , , après plus de 5 années de procédures judiciaires 100% à ma charge ….le juge a décidé : MMA HORS DE CAUSE , donc ne paiera rien aux victimes .

    Les corruptions doivent être généralisées pour « monter des coups » , tels que ce que vous relatez .

    Mes blogs :
    http://agrippinegorgonne.over-blog.com
    menippe.over-blog.com
    Elizabeth .

    Répondre
  2. Elizabeth Borel
    Elizabeth Borel dit :

    Bonjour .

    Le 20 Septembre 2010 , après 6 années à me faire racketter de 20 000 e en procédures légales , complètement détournées , par « les racailles en cols et bavettes blancs  » je prends conscience que les corruptions sévissent partout , dans les assurances et la construction , il est donc plus facile de monter de grosses malversations en bandes organisées que , simple assuré MMA de faire valoir ses droits à la réparation de sinistres constructions neuves.

    Avocats de victimes , avocats des cabinets assureurs , experts judiciairement nommés , tribunaux , magistrats , juges , tout ce « beau monde corrompu jusque à la moêle des os » .

    Par contre , les victimes d ‘ architectes escrocs notoires , maisons « bourrées  » de grâves malfaçons , avec toutes les assurances requises +dommage ouvrage MMA n ‘ ont strictement aucune chance d’ obtenir un rapport d ‘ expertise judiciaire cohérent , puis , suite aux jugement , des condamnations des mis en cause à la mesure de leurs fautes et de la gravité des désordres , pour payer les réparations de la maison .

    Les experts judiciairement nommés sont capables , après plusieurs années de prorogations injustifiées , de rédiger des rapports d ‘ expertise bourrés de faux et usages de faux +extorsion de fonds (8000e) pour un rapport expertise « fantôme » , sous formes d ‘ honoraires exorbitants et injustifiés pour contraindre les maîtres de l’ ouvrage victimes à laisser « classer sans suites  » , ou réparer par les « au black » de l’ architecte escroc .

    En conclusion , les assureurs dont le premier MMA , payent les « bandes d ‘ escrocs » mais ne payent jamais les maîtres de l’ ouvrage auxquels ils « fourguent  » des contrats D.O. pas signés et sans clause , au prix de 4200e en 2003 .

    Ce que je dénonce est gravissime , voyez , quelques preuves choisies parmi les plusieurs dizaines que j’ ai collectées .

    -BLOG menippe.over-blog.com :
    scans taille originale +grande taille (si originale « tronquèe » ) de la totalité d ‘ un rapport expertise hallucinant payé 7403e06 +recouvrement huissiers quand les victimes ne peuvent plus payer .

    -BLOG agrippinegorgonne :
    scans taille originale et grande taille d ‘ une partie de ce à quoi sont confrontées las victimes pour ne jamais faire réparer leurs maisons par assureurs MAF/MAAF/MMA D.O.

    J ‘ ai reçu , encore récemment des menaces pour me contraindre à éffacer mes blogs , mais ma seule victoire dans cette affaire , étant de « prouver par A+B  » , je ne cèderai pas aux pressions .

    Agrippine

    Répondre
  3. PAGES
    PAGES dit :

    Bonjour,
    Je cherche à joindre par tél ou par mail agrippinegorgonne.
    Pouvez-vous me répondre, me contacter ?
    Urgent SVp
    pb dommage ouvrage MMA
    passons très prochainement en appel

    Répondre
  4. Elizabeth Borel
    Elizabeth Borel dit :

    Bonjour . le 8/12/2010

    Depuis plainte en référés tgi Valence le 26/11/2004 .

    Pour information , et connaître jusque où peuvent être menées les REPRESAILLES à l’ encontre d ‘ une victime volontaire et récalcitrante …un huissier de justice Montélimar , qui refuse de faire saisie-vente pour faire payer les condamnations « minimum » à la charge de l’ architecte issu d ‘un puissant clan BTP local …un avocat vèreux déssaisi , qui a reçu , par la suite , libellé à son nom , un chèque de condamnations de 5295e61 de la MAF via CARPA , et qui refuse de faire libeller ce chèque à l’ ordre des victimes , qui , après avoir payé 9500e d ‘ honoraires , refusent un solde de tous comptes « extorsion de fonds » , dont « état de frais  » des années 2005/2006 , alors que cet avocat a été en charge de notre affaire le 2 Juillet 2007!!
    (l ‘ avocat refuse mes L.R.A.R., le Bâtonnier , ne répond pas L.R.A.R.) …voir scans et diaporama :

    blog : agrippinegorgonne

    Répondre
  5. Elizabeth Borel
    Elizabeth Borel dit :

    Bonjour .

    Subissant trop de représailles financières …j ‘ ai fini par « lâcher prise » et éffacer définitevement mon blog ..si nous ne voulons pas finir SDF à 70 ans .

    J ‘ ai eu l ‘ inconscience de croire que la France était un pays de droits , JE ME SUIS BATTUE 7 ANNEES , en n’ ayant JAMAIS rencontré sur mon chemin , un seul intervenant « propre » …pour , enfin abandonner , comme toutes les autres victimes de maisons jamais réparées ou nécessitant d ‘ être écroulées , face à la justice (ou plutôt l ‘ injustice ):Montélimar/Valence/Grenoble /CROA Lyon/CROA Marseille/Avocats parties « defenderesses » assurances /avocats , partie « demanderesse » /expert judiciaires « à la botte » de tous ….

    Je fais encore preuve d ‘ utopie , en rêvant que , un jour ces scandales seront dénoncés au grand jour , par des journalistes « pas couards » qui sortiront des « sentiers battus » …et des reportages stériles que les chaines télé « se refilent » de chaine en chaine ….et diffusent « en boucle  » durant des années …

    Je peux toujours être jointe par mail :

    agrippinegorgonne@voila.fr

    Répondre
  6. Elizabeth Borel
    Elizabeth Borel dit :

    Bonjour .

    Cette fois , je ne cèderai plus , affaire définitivement terminée , aucune procédure judicaire en cours d ‘ instruction .

    Les enquêteurs quels qu ‘ ils soient , à condition de me donner toutes garanties , peuvent me demander de témoigner pour que ces scandales soient enfin révèlés .

    Par contre , je ne connais que la face » immergée de l ‘ iceberg » …je ne connais rien des « bas-fonds » depuis les sous-traitants architectes etc…

    Mon blog , je l’ ai refait et je ne l’ éffacerai plus , les menaces , je m’ en moque , car si toutes les victimes cèdent aux pressions qui saura ??

    blog : agrippinegorgonne

    Elizabeth .

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.