Prison ferme pour les auteurs du braquage de La Vue-des-Alpes

De ats (SDA) –

La Cour d’assises de Neuchâtel a infligé des peines de 7 ans, 6 ans et 4 ans de réclusion aux auteurs du braquage d’un convoi horloger à La Vue-des-Alpes (NE). Le tribunal a réfuté les dénégations des prévenus, qui se disaient étrangers à l’affaire.

Il a jugé au contraire suffisant le faisceau d’indices à charge des prévenus pour conclure à leur culpabilité. Le montant élevé du préjudice subi par la société horlogère Patek Philippe, estimé à 6,5 millions de francs, a joué aussi un rôle dans la quotité de la peine, a indiqué le président de la Cour d’assises.

Ecopant de sept ans de réclusion, le chauffeur du fourgon braqué a été condamné en tant qu’auteur et instigateur à part entière du brigandage. Il a agi comme complice de son acolyte condamné à six ans de prison, dont la Cour a reconnu le rôle d’exécutant du coup, lequel devait donner l’illusion d’un authentique braquage.

Le rôle de l’accusé condamné à 4 ans de réclusion s’est limité aux préparatifs du brigandage. La Cour d’assises a fixé en outre à 50’000 francs le montant de l’indemnité pour tort moral dont les prévenus devront s’acquitter envers un assistant du chauffeur, malmené par les braqueurs et maintenu dans l’ignorance du coup.

Le butin du hold-up n’a pas été retrouvé à ce jour. Il se composait de diamants et de pièces d’horlogerie non terminées en or et en platine. L’attaque du fourgon a eu lieu le 17 août 2006 sur la route reliant Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds. Le véhicule a été immobilisé à l’aide d’un dispositif destiné à crever les pneus.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.