Poste de police incendié: 8 ans requis

AFP
17/02/2009 |

Des peines de 8 ans d’emprisonnement ont été requises aujourd’hui devant la cour d’assises de Haute-Garonne contre quatre des huit hommes poursuivis pour l’incendie d’un poste de police en 2003 à Pau, et acquittés en 2005 par les assises des Pyrénées-Atlantiques.

L’attaque de ce poste de police de proximité, le 27 septembre 2003 dans le quartier sensible l’Ousse-des-Bois, avait suscité une vive émotion à Pau. Le président, Nicolas Sarkozy, à l’époque ministre de l’Intérieur, qui s’était rendu à deux reprises à Pau, avait promis l’arrestation des incendiaires dans un délai de trois mois. Trois mois plus tard, la majorité des accusés avait été interpellée.

Après l’acquittement des accusés en 2005 par la cour d’assises des Pyrénées-Atlantiques, le parquet général, qui avait requis des peines allant de 6 à 12 ans de prison à l’encontre des accusés, avait interjeté appel.

Le verdict devait être rendu jeudi matin.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.