Le sénateur a été condamné à un an avec sursis, 18.000 euros d’amende et un an d’inéligibilité dans une affaire de frais de bouche datant de 2004.

Le sénateur de la Polynésie françaice, Gaston Flosse, a été condamné mardi à Tahiti à un an de prison avec sursis, 18.000 euros d’amende et un an d’inéligibilité pour détournements de fonds publics dans un affaire de repas et de frais de bouche qui remonte au 23 mai 2004.

Les peines infligées sont celles qu’avaient réclamées le procureur lors du récent procès en correctionnelle de cette affaire. Le 23 mai 2004, Gaston Flosse , alors président de la Polynésie, avait prévu dans les jardins de la Présidence un banquet pour fêter ce qui devait être sa nouvelle victoire électorale. Le verdict des urnes lui ayant été contraire, le repas n’a pas été consommé mais les factures, soit un total de plus de 20.000 euros, transformées afin de permettre leur remboursement par les services administratifs du Pays. Le tribunal a estimé que ces dépenses n’entraient pas dans le cadre de « l’intérêt de la Polynésie » et qu’il s’agissait d’un repas de campagne électoral pour le Tahoera’a de Gaston Flosse.

C’est Oscar Temaru, successeur à l’époque de Gaston Flosse à la présidence, qui avait porté plainte contre le sénateur de Polynésie quand les services de la présidence avaient découvert les fausses factures. Pourtant depuis un an, les deux hommes sont de fidèles alliés et Oscar Temaru doit sa nouvelle élection à la tête de l’exécutif aux 12 voix du Tahoera’a qui se sont portées sur son nom.

(D’après agence)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.