Un jeune homme de 21 ans se retrouvait vendredi devant le tribunal correctionnel d’Alès pour une série de maltraitances sur les deux enfants de sa concubine, âgés de 1 et 5 ans au moment des faits.
En juin 2008, il avait été interpellé pour avoir saccagé l’appartement de la jeune femme et jeté son chat du 6e étage du balcon à la tour Plein ciel, dans le quartier de Clavières à Alès.
Mais, en poussant leurs investigations, les enquêteurs ont découvert une série de maltraitances de la part du concubin sur les deux enfants. En quelques semaines, le plus jeune des gamins avait été amené par trois fois aux urgences de l’hôpital pour une fracture du tibia par torsion, des brûlures à la bouche (la tétine avait été trempée dans de la soude) et pour avoir ingéré du Temesta (anxiolytique). La

fillette avait aussi été suspendue dans le vide par le pied depuis le balcon du 6 e étage ou encore accrochée au lustre, pincée et même régulièrement terrorisée par les histoires que lui racontait son beau-père, ou quand celui-ci la réveillait la nuit en lui faisant peur.
Poursuivi pour violence habituelle sur mineur mais aussi attouchements sexuels, le jeune homme niait les faits qui lui étaient reprochés, affirmant qu’il n’était « pas coupable de ces actes monstrueux ».

INFO JUDICIAIRE SELECTIONNEE POUR VOUS PAR INTIME CONVICTION

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.