(CP) – 

VICTORIAVILLE — Le procès de Robert Godbout, accusé du meurtre de la directrice générale de la municipalité de Saint-Rémi-de-Ringwick, Renée Vaudreuil, en janvier 2008, s’amorcera le 23 novembre, au palais de justice de Victoriaville, dans le Centre-du-Québec.

Le tout se déroulera devant juge et jury. L’audience de lundi matin s’est faite par vidéoconférence, le juge Claude C. Gagnon de la Cour supérieure, se trouvant à Trois-Rivières.

L’accusé a changé d’avocat pour une quatrième fois. Il est maintenant représenté par Me Marcel Guérin de Sorel-Tracy.

Robert Godbout, âgé de 51 ans, a été arrêté à son domicile le 15 janvier 2008, au lendemain de la découverte de la victime âgée de 42 ans, retrouvée assassinée dans le bureau municipal. Son corps avait été découvert à la suite de l’incendie qui a ravagé le bureau.

Les gestes commis par l’accusé seraient l’aboutissement d’un long conflit relativement à la création et l’exploitation d’un zoo à l’école du village, ce que la municipalité refusait pour une question de zonage.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.