Me Renaud Bettcher, l'avocat de Cucchiara.
Me Renaud Bettcher, l’avocat de Cucchiara./

Après quatre journées de comparution, jeudi soir, Salvatore Cucchiara avait indiqué ne plus vouloir se présenter devant les assises du Bas-Rhin. Il avait le sentiment de ne « pas être crédible », de ne pas être écouté. Quelques heures plus tard, il tentait de mettre fin à ses jours en avalant des cachets dans sa cellule de la maison d’arrêt de Strasbourg. Agé de 40 ans, père de quatre enfants, l’homme est accusé d’avoir tué Frédérique, une étudiante de 20 ans, le 30 juin 2006 à Offendorf. Partie s’occuper des plantes d’amis absents, la jeune femme avait été poignardée à 47 reprises. Son corps avait été découvert par son père et par Salvatore Cucchiara, voisin des lieux du drame.

Trois semaines, après les faits, ce dernier avait reconnu le meurtre expliquant avoir « pété les plombs » parce que Frédérique l’avait arrosé par deux fois. Malgré la découverte de son ADN sur les bracelets de la victime, il s’est depuis rétracté et parle de pression des enquêteurs. Selon son avocat, Me Renaud Bettcher, il est « le coupable idéal » dans « une enquête menée à charge » et dénuée de mobile. Sa tentative de suicide n’est en aucun cas « un artifice de défense ». Suspendue vendredi, l’audience devrait reprendre cet après-midi. Si l'état de santé du prévenu ne lui permet pas de comparaître, le procès pourrait être reporté. En cas de reprise des débats aujourd’hui, la cour d’assises devrait rendre son arrêt vendredi. Salvatore Cucchiara encourt une peine de trente ans de prison. W

P. W.

INFO JUDICIAIRE SELECTIONNEE POUR VOUS PAR INTIME CONVICTION

5 réponses
  1. Grand Dadet
    Grand Dadet dit :

    Si même l’Expert dit qu’il a du mal à cerner la personnalité de la personne objet de son étude, alors à quoi sert ce genre d’expertise ?

    Répondre
  2. Thiébaut Frédéric
    Thiébaut Frédéric dit :

    En France on peut condamner un accusé à la plus lourde peine sans preuve tangible, (voir Procès Colonna). Les gardes à vue devraient être filmées et enregistrées afin de pouvoir constater dans quelles conditions l’aveu a été donné. Il est clair que les enquêteurs sont sous la pression de l’opinion publique et de leur hiérarchie ce qui les oblige au résultat. Il n’est pas impossible que Salvatore Cucchiara soit innocent du meurtre dont on l’accuse. Mis sous pression lors de sa garde à vue il pensait peut être avouer « pour que ça cesse » quitte à se rétracter ensuite. On connait la suite … Il contrôle mal son émotivité et pour des raisons liées à sa personnalité il aurait pu se fourvoyer dans ses déclarations aux gendarmes. Pour les enquêteurs c’est un coupable idéal parce qu’il se fout lui-même dans le pétrin et qu’il se défend de manière maladroite.

    Répondre
  3. charlène
    charlène dit :

    Bonjour , a vous tous déjà je me présente je suis la belle fille a salvatore je suis avec son fils ainé depuis plus de 2ans et encore maintenant je n’arrive pas a comprendre ce jugement trop de question en tete pourquoi n’ont t’ils jamais retrouver ce couteau ??aucune goutte de sang chez lui ni sur lui même ni meme dans les siffon , la garde a vu n’était pas filmé ce n’est pas juste !!!il a été forcé jusqu’au bout a lancé des aveux qui meme ne tenais pas debout et on la enfermer pourquoi ?? c’est un homme incroyable et un papa géniale il a 4 enfants qui attende son retour , la justice leur a pourri la vie a toute sa famille juste parce que salvatore croyait faire bien en voulant aider le père de la victime , c’est injuste !! c’est une énorme INJUSTICE !!!

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.