Le procès de Charles Taylor reprendra le 13 juillet

Le procès de l’ancien président libérien, Charles Taylor, va reprendre le 13 juillet à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, aux Pays-Bas, annonce un communiqué publié à New York.

« Les avocats de l’ancien président du Liberia, Charles Taylor, vont présenter leurs arguments contre les accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui pèsent sur leur client à partir du 13 juillet », souligne le communiqué.

C’est en 2006, que le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé la tenue du procès de Charles Taylor aux Pays-Bas, plutôt qu’à Freetown, la capitale de la Sierra Leone, pour des raisons de sécurité.

L’ancien président libérien a plaidé non-coupable des 11 chefs d’accusation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, dont le pillage et le recrutement d’enfants soldats.

Ces accusations sont fondées sur son soutien présumé à deux groupes rebelles en Sierra Leone, à savoir le Conseil révolutionnaire des forces armées et le Front révolutionnaire uni, durant la guerre civile dans ce pays, de 1996 à 2002.

Le tribunal spécial de l’ONU pour la Sierra Leone a été mis en place en janvier 2002 dans le cadre d’un accord entre le gouvernement sierra-léonais et les Nations uUnies.

New York – 19/06/2009

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.