le portefaix Adama diallo, condamné à 5 ans ferme.

Article publié le 23 septembre 2009

Adama Diallo a séquestré et violé une malade mentale mineure Le porteur de bagages au marché Castor, Adama Diallo, est condamné à 5 ans d’emprisonnement. Le tribunal des flagrants délits l’a reconnu coupable de l’infraction de viol. La victime est une malade mentale âgée juste de 15 ans.

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a tranché ce mardi une affaire de viol au préjudice d’une malade mentale, Nd.W, mineure. Au terme des débats, le prévenu, Adama Diallo, porteur de bagages au marché Castor, a été condamné à une peine ferme de 5 ans.

Après disqualification du délit de viol sur une personne vulnérable en viol simple, le juge pénal l’a déclaré coupable de ce chef d’inculpation,malgré ses dénégations. Adama Diallo est également condamné à payer à la partie civile la somme de 5 millions en guise de dommages et intérêts.

Au cours des débats d’audience, Adama Diallo a nié les faits pour lesquels il est poursuivi devant le juge des flagrants délits. Au fait, Nd.W a raconté sa mésaventure au tribunal. Elle se rendait à chez sa grand-mère avant de tomber dans le piège du transporteur de bagages.

Ce dernier l’entraîne dans la maison où il a élu domicile pour passer la nuit avec elle. Pour accomplir son forfait, Adama avait ordonné au chauffeur de transport qui devait acheminer la victime chez elle, d’y renoncer parce que, dit-il, celle-ci ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. « Il me conduit chez lui et m’a obligé à entretenir des relations sexuelles avec lui. », a confessé la victime au cours du procès. . Le procès-verbal d’enquête de police confirme que ce sont les cris de la victime qui ont alerté le sauveur de la fille.

L’accusation précise également qu’Adama Diallo a reconnu les faits disant que c’est Nd. W était consentante. Toutes ces déclarations sont démenties par le mis en cause qui dit nie totalement les faits. Il ajoute que celle-ci l’a trouvé entrain de se débarbouiller, qu’elle lui a demandé s’il pouvait l’héberger pour la nuit. « J’ai alors compris qu’elle était malade. Et un gars est venu m’accuser de je ne sais quoi », a contesté le prévenu.

L’avocat de la partie civile a fait part, dans sa plaidoirie, a réclamé la somme de 10 millions en guise de dommages et intérêts. Il a affirmé que le mis en cause fait preuve de mauvaise foi en voulant nier l’évidence. Le représentant du ministère public a évoqué les éléments objectifs du dossier et les aveux circonstanciés du prévenu à l’enquête préliminaire. Il a demandé au tribunal de condamner le fautif, en requérant 10 ans ferme. Adama Diallo qui n’avait pas de conseil a continué de nier les faits pour lesquels il a fait comparu devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Le tribunal l’a condamné à 5 ans prison.

Source

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.