- Préméditation retenue en Assises, Geoffroy Perrin écope de 25 ans pour le meurtre de sa grande tante. -

Préméditation retenue en Assises, Geoffroy Perrin écope de 25 ans pour le meurtre de sa grande tante.

© France 3

la préméditation retenu en appel, la peine du meurtrier aggravée de 5 ans

25 ans de réclusion criminelle,  soit 5 ans de plus que lors du procès en première instance : c’est la peine dont a écopé hier soir, Geoffroy Perrin. Le verdict est tombé hier soir peu après 19 heures. Les juges ont retenu la préméditation, entraînant ispo-facto une aggravation de peine.

Le jeune homme d’une vingtaine d’année était jugé en appel devant les Assises de Saône-et-Loire pour le meurtre de sa grande tante à Ladoix-Serrigny, en Côte d’Or en avril 2006. Sa motivation aurait été l’argent de la vieille dame qu’il convoitait pour pouvoir s’acheter une voiture cabriolet de luxe.

Johnny Chapuis, son présumé complice, comparaissait à nouveau à ses côtés. Il avait été relaxé aux Assises de Dijon, lors du premier procès. Il l’a été à nouveau hier. Les juges ont donc entériné la thése de la Défense selon laquelle, il aurait accompagné son ami  en voiture et l’aurait attendu mais aurait tout ignoré de  ses agissements.

le reportage peu avant le verdict (18/09)
avec S.Beuchet, avocate de Geoffrey Perrin et M-C Troncin, avocate de Johnny Chapuis
25 ans pour le petit-neveu (18/09)
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.