(AFP) – 

LA HAYE — Un juge des référés d’Amsterdam a ordonné vendredi à l’agence de presse américaine Associated Press (AP) de cesser de diffuser quatre photos montrant le prince héritier des Pays-Bas Willem-Alexander en vacances en famille en Argentine.

« La protection de la vie privée des plaignants pèse plus lourd dans ce cas que la liberté d’expression d’AP », a déclaré le tribunal dans un communiqué, estimant que « ces photos n’apportent rien au débat public ».

L’agence AP sera condamnée à une amende de 1.000 euros par photo si elle diffuse à nouveau ces clichés, a ordonné le tribunal.

Les quatre photos litigieuses montraient Willem-Alexander, sa femme Maxima et une de leurs trois filles, Amalia, 5 ans, en vacances d’été dans une station de ski en Argentine, en juillet.

A la suite de leur diffusion, le prince héritier des Pays-Bas et sa femme avaient introduit une requête en référé contre AP, demandant que l’agence de presse les retire de sa banque de données et s’engage à ne plus prendre de photos d’eux lorsqu’ils ne sont pas en fonction.

« Les membres de la famille royale sont des personnages publics (qui se trouvaient) dans une station de ski publique en dehors de leur pays », avait souligné AP dans un communiqué lorsqu’elle avait été mise en demeure, le 30 juillet, de cesser la diffusion des photos.

Le prince héritier et son épouse avaient réclamé à la justice, à l’audience du 14 août, qu’AP soit condamnée à une amende de 25.000 euros par photo si elle publiait à nouveau ces photos.

« Nous sommes déçus et scandalisés par la décision prise par la Cour », a réagi l’organisation de défense de la presse Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué publié à Paris.

« La justice des Pays-Bas vient d?ouvrir une voie +royale+ à tous les chefs d?Etat et têtes couronnées de la planète qui, souhaitant protéger leur image de marque, s?empresseront de faire référence à cette décision pour justifier leurs poursuites contre des médias qui se risqueraient à utiliser d?autres photos que celles dûment autorisées par leur service », estime RSF.

« Il est déplorable et honteux qu’un tel exemple soit donné par un pays de l’Union européenne pourtant généralement salué pour son engagement dans la défense de la liberté d’expresssion », ajoute l’organisation.

La famille royale des Pays-Bas participe régulièrement à des séances de photos organisées avec les médias qui, en contrepartie, s’engagent à ne pas la photographier durant ses activités privées.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.