Rouf Uddin a été condamné à 30 ans par la cour et le jury

BRUXELLES Pour sa première cour d’assises, le procureur général Jean-François Godbille a requis avec une rare habileté contre Rouf Uddin, 38 ans, reconnu coupable du meurtre de Malika Soussi et du vol avec violences de son GSM.

Car c’est à la narration d’un véritable thriller moderne que le magistrat de l’accusation a invité la cour et le jury d’assises. Avant de prévoir une chute plus juridique et plus classique, afin de mieux coller à la réalité.

D’abord, M. Godbille a retracé la descente aux enfers du premier suspect de l’affaire, Alain M., qui avait menti pour dissimuler sa récidive toxicomaniaque. Mais subitement, le procureur général en est venu à décrire l’opiniâtreté de l’enquête du commissaire Jean-Michel Lemoine, qui passe au peigne fin les images des caméras de surveillance qui balayaient la porte d’entrée de l’immeuble, rue du Trône, à Ixelles.

Le commissaire ne sait pas ce qu’il doit croire des récits d’un premier suspect « complètement défoncé aux opiacés la nuit du 29 au 30 novembre 2002 » . Mais un détail travaille le sacré flic : Alain M. avait parlé d’un « Paki  » au pull à lignes qui harcelait la jeune femme. Or, des images des bandes vidéo font apparaître le vrai criminel vêtu du fameux pull à lignes alors qu’il se rend dans l’immeuble, peu avant 1 h du matin et dont il ne sortira qu’à 3 h 24.

Par ailleurs, les légistes situaient le moment du décès à 3 h environ. Le 6 décembre 2002, dans la soirée, la perquisition est déjà en cours chez Rouf Uddin et des traces du sang de la disparue sont prélevées dans des chaussures qu’il avait pourtant bien nettoyées. Cependant, un témoin interrogé par la police a dû vendre la mèche puisque, le 4 décembre déjà, l’accusé avait déjà franchi la Manche pour se réfugier en Angleterre.

Hier, la cour et le jury n’ont pas délibéré longtemps avant de condamner l’accusé à 30 ans de détention.

Pierre Desfaure

© La Dernière Heure 2009

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.