Deux hommes ont écopé de peines de prison ferme pour avoir lancé des projectiles sur les forces de l’ordre, lors des échauffourées qui ont suivi le match Egypte-Algérie.

Supporter de la sélection algérienne de football, le 14 novembre dans le centre-ville de Marseille. Suite aux incidents, deux hommes ont écopé de prison ferme

Supporter de la sélection algérienne de football, le 14 novembre dans le centre-ville de Marseille. Suite aux incidents, deux hommes ont écopé de prison ferme

(Reuters)

En raison de leur participation aux incidents ayant éclaté le mois dernier dans le centre ville de Marseille, après que l’Egypte ait remporté un match de football contre l’Algérie, deux personnes ont été condamnées lundi 14 décembre à de la prison ferme. A 22 et 35 ans, les deux hommes ont écopé de six et quatre mois de prison, pour avoir jeté des projectiles sur des policiers.

L’Algérie finalement qualifiée

Forces de l’ordre et jeunes de la communauté algérienne s’étaient opposés lors de ces échauffourées, le 14 novembre, après un but égyptien, inscrit en fin de match. Ce dernier, qui s’est déroulé au Caire (Egypte), avait privé l’équipe d’Algérie d’une qualification directe au mondial de football qui se déroulera en Afrique du Sud en 2010.
L’Algérie s’est finalement qualifiée pour cette compétition, à l’issue d’un match d’appui, qui s’est déroulé à Khartoum (Soudan), toujours face à l’Egypte.

(Nouvelobs.com)

NOUVELOBS.COM | 15.12.2009 | 07:41
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.