Deux vigiles du centre commercial des Quatre Temps à La Défense (Hauts-de-Seine) qui répondaient de leur passivité lors du passage à tabac de deux personnes par six jeunes gens, au soir du 24 juin 2008, ont été relaxéspar le tribunal de Nanterre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.