Un sénateur de la Meuse condamné à six mois avec sursis pour "prise illégale d'intérêts"

AP

Le sénateur de la Meuse, Claude Biwer (Union Centriste/Nouveau Centre), a été condamné mercredi à six mois de prison avec sursis, 10.000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction de droits civiques par le tribunal correctionnel de Verdun, a-t-on appris de sources judiciaires.

L’élu, accusé d’avoir employé illégalement des employés municipaux de Marville (Meuse) et du syndicat mixte de l’Othain entre 2002 et 2005, était poursuivi pour « prise illégale d’intérêts ». Le parquet avait requis la même peine de prison avec sursis assortie de cinq ans d’interdiction de droits civils, civiques et familiaux et d’une amende de 15.000 euros. AP

2 réponses
  1. Montage pneu
    Montage pneu says:

    Le jour ou les politiques ( PS et UMP ) auront peur pour leur place, lors des élections, ils feront peut être plus attention à leurs magouilles. En attendant balkany accompagne régulièrement sarkosy dans les voyages officiels et ce, à nos frais et certains socialistes ne sont pas en reste. Ne pas voter, c’est cautionner indirectement leurs « petites » affaires.

    Répondre
  2. kapral
    kapral says:

    depuis 2 ans je n’ai ni mes salaires ni mes fiches de payes et non declaré avec un cdi comme chef de cuisine je touches 0 e depuis cette date apres pruhomme et cours d appel dont on repasse le 24 mai a nancy on a gagne mais la mauvaise fois continue comment faire confiance a des hommes politiques le travaille dissimulees merci monsieur le ex senateur depute et maire de marville monsieur biwer

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.