Ce Néo-Zélandais a été reconnu coupable de négligence et condamné à une amende de 105 euros. L’enfant de 18 mois est resté enfermé 40 minutes.

Un club de strip-tease (AFP) Un club de strip-tease (AFP)

Un Néo-Zélandais qui avait laissé son petit garçon de 18 mois sans surveillance dans sa voiture alors qu’il se rendait dans un club de strip-tease a été condamné à une amende de 200 dollars néo-zélandais (105 euros). Wayne Ricardo Schwamm, 42 ans, a plaidé coupable de négligence lundi 19 avril devant un tribunal de Wellington. Son avocat a assuré qu’il s’était rendu au club pour venir chercher un ami qui travaillait là.

Les faits se sont déroulés le 13 avril. Selon la police, Le bébé, qui souffre d’un problème cardiaque, est resté enfermé dans la voiture, vitres fermées, pendant une quarantaine de minutes avant qu’un passant ne le remarque vers 3h du matin et n’appelle les autorités. L’enfant a été emmené à l’hôpital et son père a été retrouvé peu de temps après dans le club de strip-tease.

L’avocat de Schwamm, John Tannerhill, a précisé qu’il s’était rendu au club pour récupérer un ami afin d’évoquer avec lui un problème impliquant la mère de l’enfant. Il est resté plus longtemps que prévu car l’ami devait travailler plus longtemps. Schwam n’a pas cédé à des « fantasmes » dans le club, a affirmé l’avocat devant le tribunal. « A première vue », cette histoire « semble plutôt sinistre, mais elle ne l’est pas », a-t-il ajouté.

Les services de protection de l’enfance s’occupaient toujours de l’enfant lundi, cherchant avec des proches des solutions sur son avenir.

(Nouvelobs.com avec AP)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.