Un ancien SS condamné aux Pays-Bas pourra être jugé en Allemagne

AFP 07.07.09 | 12h41

Un tribunal d’appel allemand a estimé mardi qu’un ancien SS de 88 ans d’origine néerlandaise, condamné à la prison à vie aux Pays-Bas pour le meurtre de trois résistants, pouvait être jugé en Allemagne.

La décision du tribunal d’appel de Cologne (ouest) infirme le jugement prononcé en janvier par un tribunal d’Aix-la-Chapelle selon lequel Heinrich Boere ne pouvait être jugé en raison de son âge et de son état de santé, et relance les poursuites à son encontre.

Boere, qui vit en liberté depuis plus de 60 ans en Allemagne où il réside aujourd’hui en maison de retraite, a reconnu le meurtre des trois résistants en 1944.

La tâche « ne m’avait pas été difficile. Il suffisait d’appuyer sur la détente », avait-il dit en 2008 au magazine allemand Focus.

Né aux Pays-Bas, Boere avait rejoint les SS en 1940. En 1947, il avait fui en Allemagne. Il avait été déchu de sa nationalité néerlandaise lors de sa condamnation à mort en 1949, prononcée par contumace par un tribunal spécial d’Amsterdam. La peine avait ensuite été commuée en prison à vie.

En 1980, l’Allemagne avait refusé de l’extrader vers les Pays-Bas, estimant ne pas pouvoir déterminer si le condamné était apatride ou allemand.

En 2003, le ministre néerlandais de la Justice avait réclamé qu’il purge sa peine en Allemagne. Mais le tribunal de grande instance de Cologne avait rejeté cette possibilité, estimant que la peine prononcée en 1949 l’avait été « en violation des normes minimales requises pour un procès équitable ».

La Cour avait toutefois concédé qu’il était « non satisfaisant » que les crimes de cet ancien SS restent impunis, ce qui avait ouvert la voie à l’ouverture d’une nouvelle procédure à son encontre.

Dans une autre affaire, la justice allemande a récemment estimé qu’un ancien garde de camps de concentration nazi, John Demjanjuk, 89 ans, était lui aussi apte à être jugé, ouvrant la voie à son procès pour participation à la mort de 29.000 Juifs

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.