AFP 23.12.09 | 16h26

La justice monténégrine a commué à 19 ans la peine prononcée contre un karatéka pour l’assassinat en 2004 de Dusko Jovanovic, rédacteur en chef du quotidien monténégrin Dan, a annoncé mercredi un magistrat de la Cour d’appel.

Damir Mandic, 36 ans, avait été condamné à 30 ans de prison par un tribunal de Podgorica en avril 2009, mais la Cour d’appel a décidé de réduire sa peine à 19 ans, a indiqué à l’AFP le président de cette cour, Vukoman Golubovic.

Au cours d’un premier procès pour le même crime, il avait été acquitté en décembre 2006 par manque de preuves. La Cour d’appel avait annulé ce verdict et ordonné l’ouverture d’un nouveau procès.

Dusko Jovanovic, proche de l’opposition monténégrine à l’époque, a été abattu devant la rédaction du quotidien Dan à Podgorica le 27 mai 2004.

M. Mandic, qui était la seule personne accusée de cet assassinat, a clamé son innocence tout au long du procès qui a suscité un vif intérêt auprès du public, le journaliste assassiné ayant été un critique fervent du Premier ministre monténégrin Milo Djukanovic.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.