Par Reuters, publié le 26/10/2009 à 20:

DRESDE, Allemagne – D’importantes mesures de sécurité ont été prises lundi à Dresde pour le procès d’un Allemand d’origine russe accusé d’avoir tué une Egyptienne, il y a quatre mois en plein tribunal, une affaire qui a créé une vive émotion dans le monde musulman et en Allemagne.

Devant le tribunal de Dresde. D'importantes mesures de sécurité ont été prises lundi pour le procès d'un Allemand d'origine russe accusé d'avoir tué une Egyptienne, il y a quatre mois en plein tribunal, une affaire qui a créé une vive émotion dans le monde musulman et en Allemagne. (Reuters/Matthias Rietschel/Pool)Devant le tribunal de Dresde. D’importantes mesures de sécurité ont été prises lundi pour le procès d’un Allemand d’origine russe accusé d’avoir tué une Egyptienne, il y a quatre mois en plein tribunal, une affaire qui a créé une vive émotion dans le monde musulman et en Allemagne. (Reuters/Matthias Rietschel/Pool)

Maroua el Cherbiny, 31 ans, mère d’un enfant de trois ans, a été poignardée à mort lors d’un procès en appel de son meurtrier présumé. Ce dernier avait été condamné pour l’avoir traitée d' »islamiste » et de « terroriste » alors qu’elle lui demandait de laisser son fils accéder à une balançoire, dans un square.

Le mari de la victime, Elouy Olaz, également de nationalité égyptienne, est venu témoigner lundi au tribunal appuyé sur des béquille. Après avoir reçu lui aussi des coups de couteau de l’accusé, Alex Wiens, il avait été blessé par balle à la jambe par un policier allemand qui l’avait pris à tort pour l’agresseur.

Le procureur Christian Avenarius a déclaré à propos de Wiens qu’il était « évident qu’il était mu par une haine fanatique des étrangers« .

Wiens, 28 ans, risque une peine de réclusion à vie. Il s’est dissimulé le visage sous une casquette de baseball et un capuchon, a refusé de parler et a été condamné à une amende pour avoir refusé d’enlever ses lunettes noires, a dit un porte-parole du tribunal.

« Nous suivons le procès avec grand intérêt, en particulier parce que nos femmes et nos jeunes filles ont peur et ont déjà le sentiment d’être discriminées« , a déclaré Ayyub Axel Köhler, président du Conseil central des musulmans d’Allemagne.

L’Allemagne, qui compte la communauté musulmane la plus importante d’Europe occidentale après celle de France, a été critiquée pour avoir mis plusieurs jours à condamner le meurtre.

Les médias de pays musulmans ont abondamment couvert cette affaire. Certains ont présenté la victime, une femme voilée, comme une martyre.

Le verdict est attendu le 11 novembre.

1 réponse
  1. SAADA
    SAADA dit :

    Face à de tèls agissement cètte pèrsonne si èlle était reconnue coupable par le tribunal de Dresde mérite la prison à vie et la déchéance de sa nationalitée Allemande suivie de son retour en Russie.Donc son èxpulsion dans son pays d’origine la russie.Il en va de l’honneur de L’Allemagne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.